Show Less
Restricted access

Communication interculturelle

Une introduction

Oyvind Dahl

En sa qualité d’introduction à la communication interculturelle, ce livre présente les concepts principaux du domaine et les différentes théories et méthodes d’analyse qui en relèvent. Y sont notamment explorés les enjeux du langage verbal et non verbal dans la recherche de la compréhension mutuelle, ainsi que les questions éthiques qu’elle soulève.

L’ouvrage aborde la communication interculturelle dans sa dimension concrète au travers d’une multitude de sujets, tels que la rencontre en langue étrangère, l’assimilation d’autres modes de vie et visions du monde, le recours à l’interprète, les réactions au langage corporel, les différentes conceptions du temps, l’installation dans un nouvel environnement, les rapports de pouvoir et, plus généralement, la gestion des conflits d’ordre culturel.

Initialement publié en norvégien puis en anglais, ce manuel, très diffusé, a également été traduit en russe et maintenant en français. Richement illustré, il offre une découverte attrayante et vivifiante du champ de la communication interculturelle.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 5 ANALYSE SÉMIOTIQUE – INTERPRÉTER LES SIGNES

Extract

Un monde de signes et de symboles

Notre monde est peuplé de signes. Lorsque nous nous habillons le matin, nous choisissons des vêtements qui signalent qui nous sommes et qui nous voulons être ce jour-là. Un coup d’œil par la fenêtre : soleil, nuages ou pluie ? L’aiguille du baromètre dira à quoi s’attendre. Les nouvelles à la radio ? Des sons, des mots et autant de signes que nous décodons à partir de notre vision du monde, tout comme les textes et photos du journal du matin. Et bien sûr toutes ces conversations au fil de la journée, encore des sons que nous organisons en mots et phrases, interprétons et comprenons, ou pas.

Nous nous entourons de symboles : icônes sur l’écran du smartphone ou de l’ordi, enseignes et panneaux publicitaires (qui inondent nos rues), feux de circulation, panneaux routiers, signalétiques dans les transports, pictogrammes directionnels (WC publics…), commandes d’étage dans l’ascenseur, sorties de secours, etc. Logos, marques, symboles confessionnels ou caritatifs, marqueurs d’identités spécifiques, à l’instar des uniformes, vêtements religieux, costumes nationaux, jeans ou maillots de bain, qui peuvent aussi nous renseigner sur le lieu que nous abordons. Ce que nous voyons, entendons, sentons, goûtons, touchons, tout ce qui peut être capté par nos sens, relève du signe.

Certains signes sont intentionnels, c’est-à-dire transmis avec une intention, et d’autres ne le sont pas, tels qu’une odeur de brûlé, la foudre ou...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.