Show Less
Restricted access

Communication interculturelle

Une introduction

Oyvind Dahl

En sa qualité d’introduction à la communication interculturelle, ce livre présente les concepts principaux du domaine et les différentes théories et méthodes d’analyse qui en relèvent. Y sont notamment explorés les enjeux du langage verbal et non verbal dans la recherche de la compréhension mutuelle, ainsi que les questions éthiques qu’elle soulève.

L’ouvrage aborde la communication interculturelle dans sa dimension concrète au travers d’une multitude de sujets, tels que la rencontre en langue étrangère, l’assimilation d’autres modes de vie et visions du monde, le recours à l’interprète, les réactions au langage corporel, les différentes conceptions du temps, l’installation dans un nouvel environnement, les rapports de pouvoir et, plus généralement, la gestion des conflits d’ordre culturel.

Initialement publié en norvégien puis en anglais, ce manuel, très diffusé, a également été traduit en russe et maintenant en français. Richement illustré, il offre une découverte attrayante et vivifiante du champ de la communication interculturelle.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 7 COMMUNICATION VERBALE – LE LANGAGE

Extract

* « Kan Gou Rou ? » = « C’est quoi ton problème ? »

Dans les chapitres précédents, nous avons évoqué les approches statique/descriptive et dynamique/constructiviste de la culture. Nous avons également examiné divers modèles de communication et exploré trois méthodes d’analyse : processuelle, sémiotique et herméneutique. Il est maintenant temps d’observer par quels moyens nous entrons en contact les uns avec les autres et de considérer en particulier le plus important d’entre eux, le langage, dans ses aspects à la fois verbaux et non verbaux. Le langage est en effet au cœur de la communication interculturelle et de son étude.

Lorsque les premiers Européens débarquèrent en Australie, ils découvrirent un bien étrange animal se déplaçant par bonds successifs et portant sa progéniture dans une poche ventrale. L’un des nouveaux venus, désireux de connaître le nom attribué localement à cette espèce, s’en enquit auprès d’un Aborigène et tenta de mimer l’animal avec force moulinets et sautillements. Perplexe, son interlocuteur indigène finit par lâcher : « Kan Gou Rou ? », ce qui signifie grosso modo : « c’est quoi ton problème ?! ». Sans sourciller, l’Européen consigna alors avec soin le mot kangourou qui devint de ce jour la dénomination européenne du marsupial, laissant au passage dans l’ombre son appellation d’origine…

Les malentendus de ce genre sont légion. Nul besoin d’aller jusqu’en Australie pour les rencontrer. Par exemple, l’expression française « faire marcher quelqu’un...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.