Show Less
Restricted access

L’Europe et la question énergétique

Les années 1960/1980

Series:

Edited By Alain Beltran, Éric Bussière and Giuliano Garavini

Au-delà des deux dates charnières de 1973 et 1979, il importe de considérer les évolutions qui ont touché l’Europe de l’ouest comme des mutations nécessaires dans un monde de moins en moins bipolaire. À travers ses épreuves et ses hésitations, la Communauté européenne construit malgré tout un parcours original dans le domaine énergétique. Consciente de ses faiblesses, elle n’a pas toutes les armes pour dépasser ses contradictions. Mais la période 1960/1980 lui permet au moins de poser les bases de solutions adaptées aux réalités du Vieux Continent.

Show Summary Details
Restricted access

Charbonnages de France entre progrès technique et régression économique : 1960-2000

Extract



Jean-Louis ESCUDIER

Chargé de Recherche CNRS HDR LAMETA, Université Montpellier 1

Au début des années 1950, les pays industrialisés sont confrontés à une crise structurelle de l’industrie charbonnière, dont les principales manifestations sont le tassement de la consommation et le gonflement des stocks. Cette crise renvoie à une concurrence accrue de sources d’énergie moins pondéreuses et plus maniables : gaz, électricité, pétrole. À ces facteurs généraux se surajoutent des facteurs aggravants obérant la rentabilité des bassins français : structure très morcelée des gisements, répartition et puissance irrégulière des couches, abondance des dégagements gazeux dans certaines mines, friabilité et impureté du minerai imposant un traitement avant commercialisation. Le ministre de l’Industrie, Jean-Marcel Jeanneney, annonce le 7 juillet 1960 l’arsenal de mesures prises par le gouvernement dirigé par Michel Debré. Cette politique, rapidement dénommée « plan Jeanneney », constitue une remise en cause radicale du plan de modernisation de 1946 dont les charges financières et les amortissements grevaient le prix de revient du charbon. Le verdict est sans appel pour certains bassins (Decazeville, Cévennes), dont les échéances de cessation totale de l’activité sont fixées mais, parallèlement, s’esquisse une réorientation de l’extraction sur les fosses les plus productives.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.