Show Less
Restricted access

Usages et stratégies polémiques en Europe

(XIVe-premier XVIIe siècles)

Series:

Edited By Marie Bouhaïk-Gironès, Tatiana Debbagi Baranova and Nathalie Szczech

Réflexion collective sur les usages et stratégies polémiques, cet ouvrage souhaite contribuer au développement d’une réflexion historique sur les discours de combat. Envisageant la polémique comme un dispositif discursif socialisé, inscrit dans le temps et mobilisé dans l’action, les études de ce recueil abordent des sources polémiques variées et intègrent les enseignements de l’analyse du discours comme de l’histoire sociale et culturelle. Leurs auteurs, historiens et littéraires, s’intéressent à l’affirmation de la polémique, à une période où, entre Moyen Âge et Renaissance, le développement de l’imprimé et la diversification des régimes de publicisation ouvrent de nouvelles perspectives polémiques. La guerre de mots se révèle alors comme consubstantielle des remous suscités par la progression des innovations humanistes dans les milieux lettrés. De la guerre entre Armagnacs et Bourguignons à la Fronde, l’affirmation des princes suscite autant de prises de plume que de prise d’armes, tandis que les bouleversements religieux multiplient les occasions d’affrontements par les mots. Inscrit dans une démarche historique et conçu comme un dialogue entre médiévistes et modernistes, cet ouvrage cherche à peser le poids respectif des héritages et des transformations des conditions de l’action polémique et analyse, sur le temps long, les formes, les types d’acteurs et les modalités de l’affrontement verbal, aussi bien que les réflexions tactiques sur l’efficacité de la parole polémique.

Show Summary Details
Restricted access

Les formes de la polémique dans les manifestes des partis réformateurs au temps des guerres civiles (France et Angleterre, XVe siècle)

Extract



Gilles LECUPPRE

Université de Louvain-la-Neuve, UCL, IACCHOS

Élodie LECUPPRE-DESJARDIN

Université Lille Nord de France, UDL3, IRHiS

Abstract

During their respective civil wars, Burgundian and Yorkist leaders embodied, although in a rather opportunistic way, a desire for reform, a trend of public opinion that appeared in reaction against the rising modern state and condemned the growth of taxation. They issued various manifestos which outlined private or public grievances, and thus sparked an on-going controversy. This article will take a look at various models: the selection and depiction of the enemy, the choice of political platform, and the temporal and geostrategic parameters of their publications. The authors analyse the proximity – and the differences – of the polemical practices and thematic repertoires in these two political and cultural landscapes.

*

* * ← 105 | 106 →

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.