Show Less
Restricted access

Usages et stratégies polémiques en Europe

(XIVe-premier XVIIe siècles)

Series:

Edited By Marie Bouhaïk-Gironès, Tatiana Debbagi Baranova and Nathalie Szczech

Réflexion collective sur les usages et stratégies polémiques, cet ouvrage souhaite contribuer au développement d’une réflexion historique sur les discours de combat. Envisageant la polémique comme un dispositif discursif socialisé, inscrit dans le temps et mobilisé dans l’action, les études de ce recueil abordent des sources polémiques variées et intègrent les enseignements de l’analyse du discours comme de l’histoire sociale et culturelle. Leurs auteurs, historiens et littéraires, s’intéressent à l’affirmation de la polémique, à une période où, entre Moyen Âge et Renaissance, le développement de l’imprimé et la diversification des régimes de publicisation ouvrent de nouvelles perspectives polémiques. La guerre de mots se révèle alors comme consubstantielle des remous suscités par la progression des innovations humanistes dans les milieux lettrés. De la guerre entre Armagnacs et Bourguignons à la Fronde, l’affirmation des princes suscite autant de prises de plume que de prise d’armes, tandis que les bouleversements religieux multiplient les occasions d’affrontements par les mots. Inscrit dans une démarche historique et conçu comme un dialogue entre médiévistes et modernistes, cet ouvrage cherche à peser le poids respectif des héritages et des transformations des conditions de l’action polémique et analyse, sur le temps long, les formes, les types d’acteurs et les modalités de l’affrontement verbal, aussi bien que les réflexions tactiques sur l’efficacité de la parole polémique.

Show Summary Details
Restricted access

La dispute aura-t-elle lieu ? Les conférences théologiques en France au sortir des guerres de Religion

Extract

← 300 | 301 →

La dispute aura-t-elle lieu ?

Les conférences théologiques en France au sortir des guerres de Religion

Lana MARTYSHEVA

Université Paris-Sorbonne

Abstract

This presentation will reflect upon the insertion of religious disputes into political strategies during the reconstruction of the French kingdom under Henri IV. Protestant demand for a theological conference before and immediately after the conversion of Henri IV, the politics of the king, and Catholic attempts to convert his Protestant sister – these diverse cases shall be discussed, in an effort to illustrate the varied uses of this scheme by those historical actors that aimed both at self-legitimisation and the de-legitimisation of the other. Should we take literally all the requests for a conference and all the acceptances of a challenge? If so, it would be difficult to understand the extreme length of many negotiations and the number of interrupted and cancelled debates. The diversity of manœuvres underscores the exceptional nature of the phenomenon of the dispute, despite its fundamental insertion into the political life of the time. However, it demonstrates the quest for strategies to confront severe constraints and the need to act under the pressure of circumstances and multifaceted concerns.

*

* * ← 105 | 106 →

Un texte anonyme d’une douzaine de pages parut en 1588 sous le titre de Forme d’une conference qui semble ne devoir estre refusee par la vraye Eglise qui a la verité de son cost...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.