Show Less
Restricted access

Agriculture et changements globaux

Expertises globales et situations locales

Series:

Xavier Arnauld de Sartre

L’agriculture est au cœur des changements globaux, tant pour avoir participé à leur survenue que comme solution potentielle. Aussi n’est-il pas étonnant qu’elle tienne une place particulière dans les prospectives destinées à faire réfléchir les décideurs sur les scénarios souhaitables pour relever les défis posés par ces problématiques. Deux scénarios, considérés comme des scénarios de rupture, retiennent particulièrement l’attention des analystes : le scénario dit de Technogarden, destiné à utiliser les technologies pour résoudre les problèmes posés par le mode de développement moderne, et le scénario dit Mosaïque adaptative qui prône l’autonomie des territoires, voire une certaine décroissance.

Après avoir examiné dans la première partie de l’ouvrage les fondements scientifiques de ces analyses, les enjeux des prospectives et les différentes options qu’elles posent, la deuxième partie est consacrée à l’analyse de trois situations concrètes : la protection de la forêt tropicale en Afrique centrale, la colonisation de l’Amazonie et la production au travers de semences transgéniques dans les Pampas argentines.

Écrit par un géographe mais faisant largement appel aux apports des sciences sociales, cet ouvrage montre l’importance des verrouillages spatiaux, c’est-à-dire des rapports à l’espace hérités des cinquante dernières années et limitant fortement les possibilités d’innovations.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2. Agriculture et changements globaux : quels scénarios pour l’agriculture ?

Extract

| 55 →

CHAPITRE 2

Agriculture et changements globaux : quels scénarios pour l’agriculture ?

Le conflit sur la modernité se retrouve dans les débats qui entourent l’agriculture. Depuis le milieu des années 2000 au moins, l’agriculture, au travers de la sécurité alimentaire, est placée au rang d’enjeu global du XXIe siècle, au même titre que, et en lien étroit avec, le changement climatique et la crise de la biodiversité. L’agriculture n’échappe pas aux trois enjeux globaux : la fonction première de l’agriculture, la production de nourriture et de biens pour les humains, est rendue plus ardue par la croissance démographique de l’ordre de 50 % à prévue à l’échelle du siècle ; à cette fonction traditionnelle de l’agriculture se rajoute la nécessité de préserver la biodiversité, ou du moins de limiter au maximum les impacts des activités agricoles sur cette dernière, afin de lutter contre l’autre changement global qu’est la sixième extinction ; et il est enfin demandé à l’agriculture de limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre, voire même de participer au stockage de CO2 dans les sols… le tout, évidemment, en économisant l’eau, ressource certes renouvelable, mais utilisée à 70 % par l’agriculture…

L’agriculture est soumise à de véritables injonctions paradoxales, devant à la fois produire des aliments et préserver la nature et le climat. L’enjeu est d’autant plus crucial qu’il se développe sur un fond de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.