Show Less
Restricted access

Représentations du sens linguistique

Les interfaces de la complexité

Series:

Edited By Olga Galatanu, Ana-Maria Cozma and Abdelhadi Bellachhab

Cet ouvrage est consacré à la complexité linguistique, cette expression couvrant des théories et des points de vue observationnels divers et de ce fait, plusieurs concepts. La diversité des approches, présente aussi dans ce volume, est toutefois sous-tendue ici par un double noyau commun : d’une part, situer le fait langagier complexe à l’interface ou aux interfaces de plusieurs disciplines des sciences du langage et, d’autre part, l’envisager sous les angles de la production, de l’interprétation et de la représentation du sens linguistique. Ainsi, la complexité linguistique n’est pas considérée de manière indépendante relativement à chaque niveau de description, mais à la croisée de deux ou plusieurs interfaces : sémantique-syntaxe, syntaxe-pragmatique, sémantique-pragmatique. Elle est également située à l’interface des sciences du langage et des sciences humaines et sociales. Le concept de complexité linguistique dont il s’agit ici concerne : les signifiants, leur ordre et leur combinaison, les signifiés, leur sens et leur mise à jour dans le discours, le langage en contexte et au service d’un certain agir.
Show Summary Details
Restricted access

Préface

Extract



Olga GALATANU1, Ana-Maria COZMA2 & Abdelhadi BELLACHHAB3

Cet ouvrage, intitulé Représentations du sens linguistique : les interfaces de la complexité4, est consacré à la complexité linguistique, terme qui couvre plusieurs approches théoriques de ce phénomène langagier – à commencer avec celle, avant la lettre, de Sapir (1921) – et, de ce fait, plusieurs concepts (Changizi, 2001 ; McWhorter, 2001 ; Dahl, 2004 ; Shosted, 2006 ; Miestamo et al., 2008).

La diversité des approches proposées dans ce volume est toutefois sous-tendue par un noyau commun : lorsqu’on parle de complexité, l’étude du fait langagier « complexe » se situe à l’interface de deux disciplines ou aux interfaces de plusieurs disciplines regroupées sous le nom de Sciences du langage. Le concept d’interface est entendu dans la plupart des contributions à cet ouvrage soit comme une interface des points de vue observationnels des disciplines linguistiques, soit comme un espace de rencontre de deux formes de manifestation du fait linguistique. Il nous semble que l’interface sémantique-pragmatique, de même que les autres interfaces envisagées ici pour expliquer la complexité de l’interprétation du sens pourraient s’inscrire dans un cadre épistémologique et théorique qui correspond à la définition que nous avons donnée ailleurs de l’interface signification linguistique – sens discursif (produit par la mise en œuvre de ← 11 | 12 → la parole), comme un espace de deux formes de manifestation simultanée du même phénomène langagier (Galatanu, 2014 : 15)5.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.