Show Less
Restricted access

Cartographies littéraires du Brésil actuel

Espaces, acteurs et mouvements sociaux

Series:

Edited By Rita Olivieri-Godet

Cette cartographie de la production littéraire brésilienne actuelle révèle des dynamiques spatiales originales, en rapport avec l’émergence de nouveaux acteurs et mouvements sociaux, et donne une vision panoramique des tendances de cette production tout en scrutant chacun des éléments qui participent à la définition de ses contours.
Les différentes études visent à préciser les mutations thématiques et formelles qui inaugurent de nouveaux enjeux esthétiques et repositionnent le discours littéraire dans ses façons de voir, d’évoquer et d’interpréter des espaces, des acteurs et des mouvements sociaux. De quel(s) Brésil(s) cette production parle-t-elle ? Quelles images du Brésil saisit-elle et engendre-t-elle ? Quels paysages réels et imaginaires privilégie-t-elle du Brésil ? À quelles modalités thématiques et formelles a-t-elle recours pour dire et (re)signifier le présent ? De quelles stratégies particulières la littérature brésilienne dispose-t-elle pour intervenir dans le discours social de son temps (inscription, dialogue, transgression de la convention sociale) ?
Centrée sur les rapports entre faits sociaux et pratiques discursives d’une part et l’imaginaire de l’espace brésilien d’autre part, cette cartographie littéraire du Brésil offre ainsi au public de langue française un témoignage de la diversité et du bouillonnement qui caractérisent aussi bien le domaine de la création que celui de la critique littéraire brésilienne.
Show Summary Details
Restricted access

Entre forêt et ville : le roman contemporain brésilien et le non-lieu des Amérindiens

Extract

Entre forêt et ville

Le roman contemporain brésilien et le non-lieu des Amérindiens

Rita OLIVIERI-GODET*

Université Rennes 2 / ERIMIT, Institut universitaire de France

Le non-lieu est le contraire de l’utopie : ilexiste et il n’abrite aucune société organique.Marc Augé, Non-lieux1

Certains critiques estiment que le roman du gaúcho2 Paulo Scott, Habitante irreal (2011)3 – finaliste des prix Jabuti et São Paulo de Literatura et vainqueur du prix Machado de Assis 2012 – est le premier après Maíra (1976) de Darcy Ribeiro à traiter de la question amérindienne au Brésil. Pourtant, ce n’est pas de cela dont il s’agit. Dans une publication récente intitulée L’altérité amérindienne dans la fiction des Amériques (Brésil, Argentine, Québec), nous avons montré exactement le contraire en soulignant l’importance d’un ensemble de romans contemporains brésiliens qui partent de la figuration de l’altérité amérindienne pour questionner les relations interculturelles et interethniques, tout en tenant compte de l’articulation entre la relecture du passé et le contexte historique actuel. L’intérêt accru de la littérature pour la thématique des questions amérindiennes au Brésil est dû, selon notre analyse, à quatre facteurs principaux : l’importance croissante de la problématique identitaire et culturelle dans nos sociétés multiculturelles, qui favorise la discussion sur des politiques identitaires minoritaires ; la production d’études spécifiques sur les peuples amérindiens du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.