Show Less
Restricted access

ComplexitéS

Series:

Edited By Pascale Hadermann, Alex Housen and Dan Van Raemdonck

Au cours des dernières décennies, le concept de complexité a bénéficié d’un intérêt croissant et ce, dans un large éventail de disciplines scientifiques, dont les sciences du langage. Des linguistes, s’inscrivant dans des courants théoriques divers, ont souligné son importance pour le développement de mesures fiables et objectives de la performance, de la maîtrise ou encore de l’évolution linguistique.

En français, la notion de complexité connaît un essor important avec la naissance de la grammaire scolaire au XIXe siècle et les études des rapports logiques au sein de la phrase dite « complexe ». Dans des descriptions portant aussi bien sur le français L1 que L2, la complexité réfère donc souvent à la construction d’unités phrastiques. Elle en arrive à désigner la constitution interne de syntagmes ou de séquences de mots, et certaines approches l’appliquent même à la caractérisation de concepts descriptifs. L’objectif de cet ouvrage est précisément de montrer l’élasticité du concept de complexité.

Show Summary Details
Restricted access

Une analyse conjointe des syntagmes nominaux et verbaux complexes (Jean-Marcel Léard / Sébastien Marengo)

Extract

| 17 →

Une analyse conjointe des syntagmes nominaux et verbaux complexes

Jean-Marcel LÉARD* et Sébastien MARENGO**

*Professeur associé, Université de Sherbrooke **Observatoire de linguistique Sens-Texte, Université de Montréal

Résumé : Dans un syntagme nominal ou verbal, la zone qui précède la tête est souvent d’une grande complexité (Une dizaine de brouettées de roches / Léa va devoir commencer à travailler). Nous tentons une approche parallèle de ces syntagmes en partant de deux hypothèses : cette zone est consacrée à la construction de la référence, définie de façon étroite (référer, c’est quantifier et repérer) ; il existe une hiérarchie quaternaire dans chaque cas (spécifieurs ; co-noms et co-verbes spécifieurs ; co-noms et co-verbes référentiels ; noms et verbes lexicaux). Les marques (morphologie, spécifieurs) et la syntaxe justifient cette hiérarchie qui a une base sémantique commune.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.