Show Less
Restricted access

Inde des mille et une pages

Petite somme et bibliographie

Ewa Tartakowsky and Viviane Tourtet

L’Inde illumine et hante l’imaginaire occidental. Exotique et merveilleuse, diverse à l’infini, multiple par excellence, elle cristallise à profusion l’altérité, dans toutes ses dimensions : images et représentations, croyances et cultes, savoirs ésotériques du corps, santé et sexualité, langues et castes… Aucune surprise donc à ce que les travaux scientifiques, le récit de voyage, la production littéraire se soient de longue date emparés du sujet et aient confié au monde éditorial la traduction livresque de ces mille et une « merveilles ».

Ce volume collectif présente cet état des lieux de l’édition française sur l’Inde. De nombreuses références bibliographiques réunies concernent les ouvrages en français, publiés en France depuis 1947 jusqu’à 2017, présentés par thèmes : société, histoire, religions, philosophies, littérature ancienne, moderne et contemporaine, arts sous toutes leurs formes, économie, environnement, médecines traditionnelles. Dix-sept universitaires, chercheurs et spécialistes – indiens ou français – éclairent d’une introduction chacune des thématiques retenues.

Cet ouvrage s’adresse donc à un vaste public : chercheurs, étudiants, futurs ou anciens voyageurs de ce subcontinent ou simplement amoureux des lettres. Une première édition qui ne manquera pas d'être complétée dans les années à venir.

Show Summary Details
Restricted access

Récits de voyage (Didier Sandman)

Extract

| 207 →

Récits de voyage

Didier SANDMAN

Lorsque naît Hérodote, « le père de l’histoire », cinq siècles avant J.-C., l’Inde n’est connue que par des récits légendaires. Les géographes grecs qui voient le monde comme un disque plat entouré par le fleuve Océan la situent à son extrémité orientale, au-delà de la Perse. C’est avec Alexandre le Grand que l’Inde entre dans l’Histoire occidentale. Son arrivée au bord de l’Indus au printemps 326 avant J.-C., sa rencontre avec les premiers yogis, son combat contre le roi Poros, seront racontés beaucoup plus tard par Arrien, un historien romain. Quelque trente ans après Alexandre le Grand, vers 300 avant J.-C., un Grec, Mégasthène, pénètre dans la vallée du Gange et séjourne à la cour de l’empereur Chandragupta Maurya. Il écrit les Indika, première description de l’Inde qu’Arrien reprendra dans son Anabase.

Pendant le Moyen Âge, les voyageurs qui parcourent l’Inde ne sont pas Européens, ils sont Chinois et Arabes. Des pèlerins chinois partent à la découverte des textes sacrés, des hauts lieux de la vie du Bouddha. Ils séjournent longuement dans des monastères. Fa-Hsien parcourt l’Inde des Gupta pendant dix ans à partir de 402. Hsuan-Tsang, « le maître de la loi », y fait un voyage de quatorze ans, à partir de 630, sous le règne de l’empereur bouddhiste Harshavardhana. Notre connaissance de l’Inde...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.