Show Less
Restricted access

Médecine et santé dans les campagnes

Approches historiques et enjeux contemporains

Series:

Edited By Patrick Fournier, Claude Grimmer and Marie Bolton

Les territoires ruraux font l’objet de préoccupations spécifiques en matière de santé : souvent considérés comme des « déserts médicaux », ils attirent de plus en plus l’attention des pouvoirs publics. La réalité est complexe et diversifiée en fonction de multiples paramètres. L’objet de cet ouvrage collectif est de comprendre les processus historiques qui ont contribué à façonner les relations entre les populations des campagnes, les soignants et les autorités de toutes natures. Différents éclairages permettent de comprendre les évolutions survenues depuis la Renaissance. À partir d’exemples principalement français et européens, mais aussi d’études de territoires colonisés et dominés, les auteurs s’interrogent sur les formes de la médicalisation à l’œuvre dans les campagnes : présence de médecins et d’autres personnels de soins, création de structures spécifiques, relations sanitaires entre villes et campagnes, apports des campagnes au savoir médical... En définitive, c’est la notion de territoire rural de santé qui est questionnée. Des ouvertures sur la situation contemporaine permettent de réfléchir à la pérennité des héritages et à l’ampleur des (r)évolutions en cours.

 

 

The countryside presents specific issues to consider when studying health care. Often termed "medical deserts," rural areas have increasingly become a focus of concern for public administrators. Multiple parameters demonstrate its complex and diversified reality. This collection seeks to understand the historical processes that have contributed to the development of relationships between rural populations, health care providers, and various authorities. A variety of perspectives illuminate the diverse changes that have occurred since the Renaissance. Through an examination of primarily French and European but also colonial examples, the authors investigate various forms of medicalization at work in rural areas: the presence of doctors and other health care providers, creation of specific health care structures, relationships between rural and urban areas in terms of health issues, contributions by country dwellers to medical knowledge, and so forth. The very notion of health care as specific to the countryside is questioned. The status of rural medicine and health care in present times is also addressed to reflect both on continuities with the past and the scope of changes to come.

Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract



Cet ouvrage est le résultat d’une réflexion collective initiée lors d’un colloque et d’une table ronde organisés du 14 au 16 octobre 2015 à l’université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand, intégrée depuis le 1er janvier 2017 dans la nouvelle université Clermont-Auvergne (UCA). L’UCA englobe désormais les deux composantes qui ont contribué à la réussite de cette manifestation : l’UFR Lettres, Cultures et Sciences Humaines et l’UFR de médecine et des professions paramédicales. Nous remercions le Centre d’Histoire Espaces et Cultures (CHEC, EA 1001) de l’université Clermont-Auvergne, la Maison des sciences de l’homme de Clermont-Ferrand, l’Institut d’Auvergne du développement des territoires (IADT) et l’IUT de Clermont-Aurillac qui ont été les structures d’accueil du colloque et de la table ronde, leur apportant un soutien financier et logistique, ainsi que le Centre d’études et de recherches en développement international (CERDI, UCA), l’université Lumière Lyon 2 et la région Auvergne qui ont également participé à leur financement.

Nous remercions aussi tous ceux qui ont contribué à faire vivre ce projet, depuis la phase d’organisation jusqu’à la publication de l’ouvrage.

Le comité d’organisation du colloque était composé de Marie Bolton (université Clermont-Auvergne), Patrick Fournier (université Clermont-Auvergne), Stéphane Frioux (université Lumière Lyon 2), Claude Grimmer (université Clermont-Auvergne) et Laurent Rieutort (université Clermont-Auvergne). Le comité scientifique comprenait Jonathan Barry (University of Exeter), Isabelle Von Bueltzingsloewen (université Lumière Lyon 2), Didier Foucault (université Toulouse-Jean-Jaurès), Claire Fredj (université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense)...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.