Show Less
Restricted access

Femmes et négoce dans les ports européens

Fin du Moyen Âge - XIXe siècle

Series:

Edited By Bernard Michon and Nicole Dufournaud

Fort des acquis de l’historiographie sur le négoce des ports européens de la fin de l’époque médiévale au début de la période contemporaine, l’ambition de ce livre est de faire dialoguer l’histoire portuaire et maritime avec l’histoire des femmes et du genre. La période étudiée permet d’interroger l’ouverture des horizons commerciaux des Européens et l’essor du trafic colonial en rapport avec le rôle des femmes dans les places portuaires. Si, en France, le terme de « négoce » est utilisé dans les sources pratiquement dès le début de l’époque moderne, le mot « négociant » apparaît à la fin du xviie siècle pour désigner la frange supérieure des marchands. Il s’agit par conséquent de mettre en lumière l’accès de certaines femmes au titre de « négociante ».

L’ouvrage regroupe douze textes, portant sur des périodes et des espaces géographiques différents, répartis en deux grands axes. Le premier cherche à mettre en évidence la diversité du travail féminin dans les milieux portuaires européens sur la longue durée, de la marchande à la négociante. Le second s’intéresse aux structures commerciales (sociétés et maisons de commerce) et aux rôles des femmes dans les entreprises familiales, au regard du modèle économique des sociétés préindustrielles.

La finalité de ce livre est de montrer des femmes en capacité d’agir à partir de l’exemple des milieux portuaires, en faisant émerger des figures oubliées de « femmes fortes » qui participent à l’économie française et européenne de la fin du Moyen Âge au xixe siècle.

Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract



Nous tenons à remercier sincèrement les institutions pour leur concours à la réalisation de cet ouvrage.

– Le Labex « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » (EHNE), particulièrement son axe 4 intitulé « L’Europe, les Européens et le monde », dirigé par Michel Catala, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes ; Virginie Chaillou-Atrous, post-doctorante en charge de la coordination de l’axe 4.

– Le Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (CRHIA) et son directeur, Éric Schnakenbourg, professeur d’histoire moderne à l’Université de Nantes ; Thomas Burel, chargé de la valorisation et de la communication, et Aurélie Cloarec, gestionnaire financière.

– Les Archives départementales de Loire-Atlantique et du Rhône qui ont permis la publication de documents conservés dans leurs fonds.

– Les Musées qui ont autorisé la reproduction des illustrations présentes dans ce volume : Musée d’histoire de Nantes, château des ducs de Bretagne ; Musée d’Aquitaine, Bordeaux ; Musée du Louvre, Paris ; Metropolitan Museum, New-York.

Cette publication a été finalisée grâce à l’aide de Barbara Chiron, salariée de l’association Les Anneaux de la Mémoire, pour les illustrations, et de Dorothea Nolde, professeure d’histoire à l’Université de Vienne (Autriche), pour les références bibliographiques allemandes. Qu’elles en soient ici remerciées.

Enfin, nous avons demandé un effort particulier aux contributrices et contributeurs qui ont accepté nos directives. Nous leur en savons gré et les remercions chaleureusement pour leur concours. ← 9 | 10 →

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.