Show Less
Restricted access

Sagesse et résistance dans les littératures francophones

Series:

Edited By Marc Quaghebeur

Après avoir abordé les modalités des relations entre Violence et Vérité dans les littératures francophones, ce volume s’attache à des formes littéraires de Résistance. Celles-ci entendent souvent dépasser les réponses purement violentes et manifester ainsi leur refus de l’assujettissement, par des Sagesses – répliques souvent plus subtiles à la barbarie et à la domination. Elles circonviennent beaucoup mieux l’adversaire, comme le « sujet supposé savoir » dont parlent les psychanalystes. Ce parcours se fait au travers de textes francophones venus de latitudes très diverses : du Vietnam au Liban, du Maghreb à l’Afrique centrale, de la Suisse et de la Belgique aux Amériques. Ce faisant, c’est à un florilège d’esthétiques diverses que se voit convié le lecteur. Ce livre touche en effet aussi bien au symbolisme qu’à la postmodernité, en passant par les grandes voix du Maghreb ou des Antilles dans le contexte du dernier demi-siècle. Le propos ne s’organise pas pour autant en fonction des aires géographiques. Il montre que les soi-disant opacités francophones, leurs poét(h)iques, leurs hybridations ou leurs chemins de traverse constituent toujours des réponses à des situations historiques. Elles sont, qui plus est, très révélatrices de la dynamique du système franco-francophone. Trente-cinq études, pour ce faire, et qui font saisir de près le fait que ces œuvres sont loin d’être périphériques.

Show Summary Details
Restricted access

La Résistance comme choix humain dans Éducation européenne et Les Racines du ciel de Romain Gary (Bogumila Oleksiak)

Extract

← 244 | 245 →

La Résistance comme choix humain dans Éducation européenne et Les Racines du ciel de Romain Gary

Bogumila OLEKSIAK

Université pédagogique de Cracovie (Pologne)

Mon sujet touche à la résistance sur les plans littéraire, politique et social. Ce champ s’élargit à l’évidence dans plusieurs directions et s’approfondit inévitablement, notamment sur les plans philosophique et historique ; il ne peut se limiter à l’État ou aux relations entre les membres de la communauté. La transgression des limites est, selon moi, un trait majeur de l’activité littéraire de Romain Gary. Cet auteur, qui s’est enraciné dans la culture française, jusqu’à changer de nom et à devenir un personnage important de l’Histoire de la France de la deuxième moitié du XXe siècle, ne pouvait ni ne voulait renier pour autant ses racines culturelles slaves (russes, lithuaniennes et partiellement polonaises). Il constitue un cas intéressant en tant que témoin de l’influence profonde et vaste du rayonnement de la culture française dans l’Europe centrale et de l’Est ; et donc d’une dimension préfrancophone par rapport au sens actuel du terme.

C’est dès le début de sa vie que Romain Gary forgea son caractère et sa façon de comprendre, entre autres, ce qui constitue le noyau de la résistance. Nourri par les rêves de sa mère, élevé dans la misère, cet homme qui n’appartient entièrement...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.