Show Less
Restricted access

Photo / Objet / Concept

Pour une lecture élargie de la photographie dans l’art conceptuel

Series:

Edited By Larisa Dryansky and Guillaume Le Gall

Cet ouvrage entend modifier le point de vue sur l’art conceptuel en partant des multiples manières dont des artistes associés au mouvement ont eu recours à la photographie. Cette approche de l’art conceptuel nécessite de prendre de la distance par rapport au modèle anglo-américain en élargissant l’observation à d’autres aires géographiques comme celles du Brésil, de l’Italie, du Japon et de la Pologne. Le choix d’une focale élargie rassemble également des notions a priori étrangères à l’idée de dématérialisation de l’art qui reste attachée à l’historiographie de l’art conceptuel. La triade « Photo / Objet / Concept » insiste sur la dimension matérielle des expressions artistiques étudiées. La notion d’objet constitue en effet une des idées directrices de ce volume. Elle permet d’interroger les caractéristiques matérielles du médium à travers des pratiques spécifiques comme la sculpture, la délégation ou l’exposition. Reconsidérer l’usage et les pratiques de la photographie au sein de l’art conceptuel amène à renouveler la réception d’un moment historique pour comprendre l’importance et la place du médium dans l’art d’aujourd’hui.

Show Summary Details
Restricted access

Tomasz Załuski: Des photographies comme choses, des choses comme photographies. Les photos-objets du Warsztat Formy Filmowej et la documentation des activités matérielles et spatiales du duo KwieKulik

Des photographies comme choses, des choses

comme photographies.

Extract

Les photos-objets du Warsztat Formy Filmowejet la documentation des activités matérielleset spatiales du duo KwieKulik

Tomasz Załuski

Le mouvement conceptuel, en Pologne, est né au tournant des années 1960 et 1970. Bien que redevable à l’idée occidentale et au nom même d’« art conceptuel », il s’est aussi enraciné dans le contexte artistique local, avec ses propres idées, ses tendances immanentes et ses propres trajectoires de développement. De plus, il a aussi été déterminé par un contexte local, culturel, social, institutionnel, économique et politique, différent à bien des égards de celui qui a donné forme à l’art conceptuel en Amérique ou en Europe1. En Pologne, le terme de « conceptualisme » a pris rapidement un sens très général, renvoyant à une réalité assez large. Selon le chercheur Grzegorz Dziamski, les critiques d’art polonais des années 1970 ne considérèrent pas le conceptualisme comme un nouveau courant artistique, un nouvel « -isme », mais un cadre général, ou un modèle, un nouveau champ de production artistique avec des différences internes et des interconnexions, toutes orientées vers la découverte ou l’invention de nouvelles possibilités d’art, de nouveaux champs et de nouveaux modes de pratique artistique2. Le terme fut associé, en particulier par les jeunes artistes qui débutèrent leur carrière au tournant des années 1960 et 1970, à tout ce qui avait trait aux idées et concepts artistiques, à leur documentation...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.