Show Less
Restricted access

Ethique des organisations en Afrique : pour des cultures de confiance et d’intégrité

Corneille Ntamwenge

Pour encourager les pays africains à promouvoir des cultures de confiance et d’intégrité, l’auteur de ce livre recommande trois valeurs morales à intérioriser : confiance, crédibilité et intégrité. L’intégration effective de ces valeurs dans les réalités organisationnelles dépend de la qualité des résultats de la recherche au niveau local et régional. Elle suppose l’institutionnalisation de l’éthique. Ce livre clarifie les notions d’intégrité, de crédibilité et de confiance dans la vie organisationnelle. Il dégage ensuite des nouvelles pistes de recherche en éthique, des difficultés d’opérer une réforme morale, des exigences de cette réforme et la nécessité de connaître les forces hostiles à l’éthique dans les organisations africaines. L’administration publique et l’entreprise privée lucrative constituent le point de départ des réflexions de l’auteur. Les textes utilisés sur ces deux secteurs organisationnels ont été publiés entre 1994 et 2014. L’auteur entreprend une lecture critique des codes d’éthique de quatre pays d’Afrique centrale, avec une attention particulière sur les objectifs des codes, sur leurs valeurs morales et sur leur mise en œuvre. Cette critique s’effectue grâce à la littérature disponible sur les valeurs morales inscrites dans les codes, sur les violations de l’intégrité morale et de la dignité humaine et sur l’échec des projets de la lutte contre la corruption. La réflexion s’applique d’abord aux valeurs morales clés des codes d’éthique avant de se tourner vers la résistance à l’intégration de l’éthique dans la vie organisationnelle et vers le devoir d’enraciner les valeurs retenues dans les structures organisationnelles.

Ce livre se présente comme un tremplin pour entreprendre la recherche sur d’autres questions pertinentes, telles que la description des violations de l’intégrité morale et l’éthique dans le processus de validation, d’adoption et de mise en œuvre des réformes socioéconomiques. Il doit donc intéresser les chercheurs en éthique et en sciences sociales. Les réflexions de ce livre doivent éclairer les investisseurs des entreprises extractives, les analystes des réformes politiques et économiques et les agents de l’administration publique en Afrique.

Show Summary Details
Restricted access

AVANT-PROPOS

Extract



Dans mes réflexions de 2011 concernant le tissage d’une culture d’intégrité en Afrique centrale, j’ai abordé la nécessité de créer un institut d’éthique des affaires et des organisations à Kinshasa. La mission assignée à cette institution vise à soutenir la promotion de la culture d’intégrité dans les organisations sociales d’Afrique et dans les transactions commerciales internationales (Ntamwenge, 2013, pp. 10, 61, 80, 90). En 2012, cette idée a été reprise sur une page en vue de la partager avec des chercheurs qu’intéressent les nouvelles questions suscitées par l’action des entreprises commerciales et extractives au Congo et par les revendications des communautés politiques d’Afrique centrale. J’ai simplement communiqué l’idée générale concernant cette nouvelle institution socioculturelle et non le projet détaillé attendu.

Sur trente personnes consultées, seulement neuf ont réagi avec des propositions et remarques pertinentes. Compte tenu de leurs réactions et de l’évaluation de la situation socio-économique actuelle d’Afrique centrale, j’ai décidé de poursuivre deux activités essentielles avant la finalisation de ce projet et le début de sa mise en œuvre. La première activité concerne la poursuite de la discussion avec ceux qui sont réellement intéressés par l’intégration des valeurs de confiance, de crédibilité et d’intégrité dans les communautés politiques et les entreprises commerciales d’Afrique centrale et dans les industries extractives opérant en cette région africaine. De...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.