Show Less
Restricted access

Environnements numériques et interactions en langue étrangère : du formel à l’informel, du réel à la réalité virtuelle

Fremdsprachliches Handeln in digitalen Umgebungen: vom formellen zum informellen Lernen, real und virtuell / Digital Environments and Foreign Language Interaction: Formal and Informal Learning in Real and Virtual Worlds

Series:

Edited By Mickaël Roy, Meryl Kusyk, Gérald Schlemminger and Dominique Bechmann

Le présent ouvrage regroupe des articles issus de deux manifestations qui ont eu lieu en 2014 dans la Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur : le colloque « Eurographics 2014 – Immersion pour l’apprentissage et l’éducation » et l’atelier de recherche franco-allemand « L’apprentissage médiatisé des langues dans la région transfrontalière du Rhin supérieur : état des lieux et perspectives ». Les articles y rendent compte de la diversité des outils technologiques utilisés pour l’apprentissage en général, et plus spécifiquement celui des langues. Les auteurs présentent les potentialités de ces technologies, par exemple, celles du Tableau Blanc Interactif, des plateformes d’apprentissage ou encore de la réalité virtuelle qui plonge l’apprenant dans un monde entièrement créé par ordinateur. Les activités d’apprentissage informel en ligne, telles que le visionnage des séries télévisées, y sont également abordées. Les contributions recueillies interrogent l’adaptation technique et surtout les apports de ces outils pour l’apprentissage en général et pour l’acquisition des langues en particulier.

Show Summary Details
Restricted access

Le Tableau Blanc Interactif en cours de langue : quels usages pour quelles interactivités ? (Laurent Perrot)

Extract

Laurent Perrot

Le Tableau Blanc Interactif en cours de langue : quels usages pour quelles interactivités ?

Résumé

Cette étude porte sur les usages potentiels du Tableau Blanc Interactif (TBI) destinés à l’enseignement/apprentissage des langues en classe, dans des établissements scolaires français. Elle vise à proposer une réflexion située concernant les différents types d’‘interactivité’ dont cet outil technologique est potentiellement vecteur dans ce contexte. En effet, si ce terme est plus que volontiers mis en avant par l’institution scolaire comme synonyme d’une solution clef en mains susceptible d’ouvrir à la fois aux professeurs et aux élèves les portes d’une pédagogie active et moderne ; il nous semble que l’apparente simplicité dont ce discours pare l’outil TBI ne reflète pas nécessairement la complexité des problématiques afférentes à l’apprentissage des langues médiatisé par les technologies (ALMT). Par le biais d’une définition critique du terme ‘interactivité’ qui pourra en appeler à la théorie des affordances, l’approche instrumentale de Rabardel (1995), l’ergonomie didactique et la littérature de langue anglaise sur le sujet, nous tenterons de proposer au lecteur des outils critiques concernant le TBI. On arrivera à la conclusion qu’une utilisation interactive de cet outil propice aux apprentissages par les apprenants ne va pas de soi et nécessite réflexion et expertise de la part du professeur/utilisateur en milieu classe.

Mots-clés

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.