Show Less
Restricted access

En marge des grands: le football en Belgique et en Suisse

Series:

Thomas Busset

Cet ouvrage regroupe une dizaine de contributions qui, pour la plupart, ont été présentées lors d’un colloque qui s’est tenu en février 2017 à l’Université de Neuchâtel. Dans un contexte dans lequel l’emprise économique et sportive des grands championnats nationaux européens ne cesse de s’étendre, les «petits» pays, dont les équipes ont de plus en plus de peine à s’illustrer sur la scène continentale, semblent relégués au rang de faire-valoir. Le monde scientifique reproduit ce déséquilibre en focalisant ses recherches sur les acteurs dominants. Consacrer un colloque et un ouvrage aux footballs belge et suisse traduit la volonté de rompre avec ces approches. Du reste, les deux pays ont joué un rôle éminent dans l’histoire du football européen, et ce, tant au niveau sportif qu’institutionnel. Bien que marginalisés, les championnats belge et suisse attirent chaque week-end des dizaines de milliers de spectateurs dans les stades. A ce titre, ils sont confrontés à de nombreux enjeux quant à leur organisation, au mode de gestion des supporters ou à la lutte contre le racisme et la discrimination, autant d’éléments qui peuvent amener un regard nouveau à la recherche consacrée au football.
Show Summary Details
Restricted access

Une histoire économique du football suisse au XXe siècle est-elle possible et utile? (Laurent Tissot)

Extract

Une histoire économique du football suisse au XXe siècle est-elle possible et utile?

Laurent TISSOT

Entre optimisme béat et scepticisme décalé

Abordant le chapitre consacré à la culture et aux médias, les éditeurs de la Statistique historique de la Suisse avouaient sans ambages que, dans leur compilation, les sports restaient tout simplement en … rade.

Nous espérons que les lecteurs de cette statistique historique ne nous en voudront pas si nous avons porté notre attention dans les pages suivantes principalement sur les bibliothèques, les livres, les journaux et les pièces de théâtre, ignorant superbement les manifestations sportives et l’ensemble du paysage audiovisuel (Ritzmann-Blickenstorfer et al. 1996: 1267).

On ne saurait être «superbement» plus clair. Mais n’incriminons pas pour autant ces éditeurs. L’élaboration de cette statistique dans la première moitié des années 1990 s’inscrivait dans un véritable désert «sportif» et «footballistique», scientifiquement parlant. A cet égard, le choix de ne pas traiter des manifestations sportives n’a rien de choquant. Le sport faisait partie de cette catégorie que l’on pouvait qualifier à l’époque, sans fausse pudeur, des «laissés-pour-compte» scientifiques. Dans ces conditions, prétendre, comme cet article peut le laisser croire – même sous une forme interrogative –, qu’une histoire économique du football en Suisse est possible peut relever de la gageure. Car son existence est directement liée à la possibilité de la démontrer par des chiffres (Terret et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.