Show Less

L’au-delà au Moyen Age

« Les visions du chevalier Tondal » de David Aubert et sa source la « Visio Tnugdali » de Marcus- Edition, traduction et commentaires

Yolande de Pontfarcy-Sexton

Les Visions du chevalier Tondal – récit du voyage dans l’au-delà de l’âme d’un chevalier irlandais plongé dans le coma – ont été rédigées à Gand, en 1475, par David Aubert, pour Marguerite d’York, duchesse de Bourgogne. Elles sont pour la première fois publiées ici avec leur source, d’après un manuscrit inédit : la Visio Tnugdali, écrite en Bavière, en 1149, par Marcus, un moine irlandais, à la demande de l’abbesse G. du couvent bénédictin de St Paul-hors-les Murs de Ratisbonne. La comparaison de ces textes et l’étude du contexte historique et culturel des deux auteurs mettent en relief l’investissement du traducteur et les divergences qui en résultent, tout en montrant la dimension européenne de l’époque médiévale et l’évolution des pensées, ne serait-ce que dans la conception spatiale de l’au-delà. La présentation du texte latin sous sa traduction en moyen français, avec, en regard la traduction en français moderne du récit suivie des notes, simplifie cette approche comparative complexe, tout en la rendant accessible à un large public.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

Glossaire 157

Extract

157 Glossaire Ce glossaire n’inclut que les mots dont la graphie ou le sens retiennent l’attention; ceux de la Table des rubriques n’ont pas été relevés. Pour chaque mot toutes les occurrences ont été en principe données, lorsqu’elles sont trop nombreuses un etc... le signifie. Les verbes sont à chercher à l’infinitif; lorsque celui-ci n’est pas attesté dans le texte, il est entre crochets. Les substantifs sont donnés au singulier, et les adjectifs et participes passés au masculin singulier (sauf lorsque la graphie féminine ou au pluriel est intéressante). Nous notons les différentes graphies d’un même mot. Abréviations des notations grammaticales: adj. = adjectif; adv. = adverbe; n. = nom; f .= féminin; m. = masculin; sing. = singulier; pl. = pluriel; v. = verbe; intr. = intransitif; tr.= transitif; impers. = impersonnel; pron. = pronominal; ind. = indicatif; pr. = présent; impf. = imparfait; pas.s. = passé simple; fut. = futur; imp. = impératif; subj. = subjonctif; part.pas. = participe passé; part.pr. = participe présent; gér. =gérondif; inf. = infinitif; loc.conj. = locution conjonctive; loc.v. = locution verbale. Les personnes des verbes sont numérotées de 1 à 6. Usuels et site consultés: DI STEFANO, G., Dictionnaire des locutions en moyen français (Montreal: Ceres, 1991). DMF: Dictionnaire du Moyen Français, réalisé par l’ATILF / Nancy Université – CNRS, http://www.atilf.fr/dmf. FEW: Französisches Etymologisches Wörterbuch de Walther von WARTBURG (Bâle,1944). GODEFROY, F., Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes, du IXe au XVe siècle (Paris: Champion 1880-1902). HUGUET,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.