Show Less
Restricted access

Langage et dynamiques du sens

Études de linguistique ibéro-romane

Edited By Sophie Azzopardi and Sophie Sarrazin

Quels sont les mécanismes à l’œuvre dans la production de sens ? Quelles dynamiques entrent en jeu dans les phénomènes d’évolution sémantique ? De quelle façon interviennent les divergences de sens entre éléments génétiquement apparentés de deux langues du domaine ibéro-roman ? Faisant suite au Colloque International de Linguistique Ibéro-romane de Montpellier (mai 2013), cet ouvrage entend apporter des réponses à ces questions au cœur de la recherche linguistique de ces dernières décennies en rassemblant des contributions qui interrogent des phénomènes linguistiques des deux principales langues du domaine ibéro-roman, l’espagnol et le portugais, à partir de cadres théoriques diversifiés tels que la sémantique formelle, la pragmatique, l’approche variationniste ou encore la linguistique de corpus. Les auteurs abordent les relations entre structurations mentales et structurations sémantiques, analysent les mécanismes de construction du sens au sein d’interactions langagières ou en lien avec l’environnement discursif mais aussi des phénomènes de variations discursives, phonétiques et graphiques. Tous mettent en évidence un des aspects des dynamiques du sens au cœur du langage afin de les saisir dans leur perpétuel mouvement.
Show Summary Details
Restricted access

Souvent proverbe varie…ou les notions de variation et de variante en parémiologie

Extract



ALEXANDRA ODDOUniversité Paris Ouest Nanterre La Défense EA 369 Études Romanesalexandra.oddo@yahoo.fr

1. Introduction

La notion de variation, qu’elle soit diachronique, diatopique ou diastratique, permet d’appréhender la spécificité d’un texte à travers les différentes oppositions qui caractérisent le système de la langue. Et le texte parémique, trop souvent associé à l’idée du figement, n’échappe pas à ces modifications : l’observation de son signifiant à travers le temps et l’espace permet d’apprécier qu’il accepte un certain nombre de variations linguistiques. Variation diachronique d’abord, pour s’adapter aux états de langue successifs, mais aussi variation diastratique et variation diatopique. Ces altérations nous donnent à voir un texte parémique fluctuant et rarement stable en définitive. Il est aussi rarement unique et se développe sous plusieurs formes, dites variantes.

Le cadre théorique de l’analyse linguistique de ces variations a été posé depuis quelques années par les travaux généraux de Bizzarri (2004, 2011) sur le Refranero hispanique (Moyen Âge et période moderne), puis par les apports de Montoro del Arco (2006) et d’Anscombre (2011, 2012a, 2012b). Variation, variante – simple ou étendue –, famille parémique, sont autant de domaines qu’il convient de définir, de délimiter, puis d’exploiter dans les spécialités qui relèvent de l’étude des suites polylexicales comme la phraséologie et la parémiologie.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.