Show Less
Restricted access

Régimes démographiques et structures socio-économiques

Les communautés villageoises de la province de Namur durant la première moitié du 19e siècle

Series:

Marc Debuisson

Un terroir et une population : entre les deux se sont tissés des liens qui forment plus qu’un espace, une structure de vie construite par la communauté villageoise. Le concept de régimes démographiques a tardé à s’imposer dans les analyses en démographie historique. Pourtant, cette approche permet d’intégrer deux dimensions longtemps négligées en démographie : les migrations et le terroir. En ce début du 19 e siècle, dans la province de Namur (Belgique) confrontée aux bouleversements de la révolution industrielle, les comportements démographiques des communautés villageoises ont dû s’adapter à l’évolution physique, économique et sociale de leur environnement qui, lui-même, était modelé par l’essor sans précédent de la population. A partir d’une analyse quantitative de près de 400 communes de la province de Namur, six communes-cas reflétant la grande diversité des régimes démographiques ont été retenues pour une approche mêlant quantitatif, en observant 8’000 individus, et qualitatif, en recourant aux archives locales. Cette recherche tente en effet de réconcilier le quantitatif et le qualitatif, le macro et le micro en privilégiant un niveau méso : la communauté villageoise.
Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract



Ce livre est le résultat d’un long travail entamé au début des années 1990 qui a abouti en 2013 à une thèse de doctorat en Histoire soutenue à l’Université de Saint-Louis – Bruxelles, membre de l’Académie « Louvain ». Cet ouvrage n’aurait jamais vu le jour sans la rencontre avec Jean-Pierre Nandrin et Jean Puissant, tous deux professeurs d’histoire, l’un à l’Université Saint-Louis – Bruxelles et l’autre, à l’Université libre de Bruxelles. Ils m’ont permis de reprendre en 2006 cette étude longtemps abandonnée. Jean-Pierre Nandrin, en étant le promoteur, m’a accompagné constamment sur le chemin de ce travail alors que lui-même prenait une voie pénible dans un ultime combat, ne ménageant pas ses conseils et ses encouragements jusqu’à la veille de nous quitter le 5 décembre 2012. Eric Bousmar, également professeur à l’Université Saint-Louis – Bruxelles, n’a alors pas hésité à reprendre le flambeau de promoteur pour amener cette thèse à son terme. Dès le début de cette recherche, mes premiers pas ont été suivis par Thierry Eggerickx, mon complice depuis plus de trente ans, et Michel Poulain dont j’ai été l’assistant pendant de nombreuses années. C’est avec ces deux professeurs que j’ai appris mon métier de chercheur au sein d’un centre de recherche de renommée internationale : l’Institut de démographie de l’Université catholique de Louvain (UCL). Avec eux, j’ai pu mener depuis plus de vingt-cinq ans de nombreuses recherches en démographie, et particulièrement en démographie historique. J’ai allié ainsi...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.