Show Less
Restricted access

La dia-variation en français actuel

Etudes sur corpus, approches croisées et ouvrages de référence

Series:

Edited By Gaétane Dostie and Pascale Hadermann

Ce volume réunit 17 articles sélectionnés à l’issue du colloque La dia-variation en français actuel. Des corpus aux ouvrages de référence (dictionnaires / grammaires) qui s’est tenu à l’Université de Sherbrooke du 29 au 31 mai 2013. Ces articles sont axés sur la problématique de la variation linguistique à travers des études de cas diversifiées portant sur des faits lexicaux, morphosyntaxiques et phonétiques.
Les contributions sont rassemblées sous 5 sections, eu égard à l’angle d’attaque privilégié pour décrire les phénomènes examinés. On y trouve ainsi des études sémantico-grammaticales, des études sémantico-discursives, des études lexicologiques, des études sociolinguistiques et des études orientées vers l’acquisition du français en tant que L2. L’attention se focalise, dans les analyses, sur les particularités des phénomènes considérés d’un point de vue intrasystémique et sur leurs rôles dans le diasystème. La question relative à la représentation des faits de variation lexicale dans les ouvrages de référence est également mise en avant-plan dans plusieurs contributions.
Show Summary Details
Restricted access

Ajustement et variation par l’autrement dit

Extract



CATHERINE COLLIN

Laboratoire Linguistique de Nantes (EA 3827), Université de Nantes, France1

1. Introduction

Le terme reformulation désigne tout à la fois l’unité soumise à explicitation et le résultat de cette explication. Il est commun d’observer qu’au fil des textes, des retouches viennent reprendre une précédente unité pour en proposer une seconde destinée à la corriger, l’éclairer ou simplement la modifier. Ce couplage entre une entité linguistique et son explication donne lieu à la glose qui selon une longue tradition remontant à l’Antiquité (Cf. Marrou, 1965), permet d’éclairer et faciliter la compréhension des textes.

La question de la reformulation a déjà fait l’objet de travaux en linguistique, dans son rapport avec la paraphrase (Fuchs 1983), dans le domaine de l’acquisition (Martinot, 2000, 2003 ; Martinot et Ibrahim 2003, Martinot et Romero 2009, Matsuhashi et Gordon 1985), de la pragmatique et de la didactique (Rossi 2001, Schuwer, Le Bot et Richard 2008), de la sociolinguistique (Gardin 1987). De nombreuses études se concentrent sur les marqueurs qui dans le discours ajustent le dire et introduisent une glose (Gülich et Kotschi 1983, Charolles et Coltier 1986, Roulet 1987, Rossari 1997, Revaz et Adam 1989, Beeching 2002, Hansen 2008) et on pourra recenser entre autres les nombreux ← 231 | 232 → travaux sur c’est-à-dire (Morthureux 1982, Authier-Revuz 1987, Boisredon 1987, Murat et Cartier-Bresson 1987, Fløttum 1994, 1995, Steuckardt 2003, Vassiliadou 2004 et 2005). Face à cette liste sélective et non...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.