Show Less
Restricted access

Genre d’accord, mérite d’abord ?

Une analyse des opinions envers les mesures de discrimination positive

Klea Faniko

Cet ouvrage s’intéresse aux opinions envers les mesures de discrimination positive en faveur de la promotion professionnelle des femmes. Les études présentées ici, menées auprès de cadres, d’employés et d’étudiants, mettent en évidence un lien négatif entre le nombre d’années d’études et l’acceptation des mesures de discrimination positive, notamment l’acceptation des quotas qui favorisent l’appartenance groupale des candidates par rapport à leurs compétences personnelles. Elles mettent en évidence les mécanismes qui génèrent ces opinions: l’orientation à la dominance sociale, l’adhésion aux principes méritocratiques, la reconnaissance de la discrimination subie par les femmes et le sentiment de menace généré par la mise en place des mesures de discrimination positive. Ces études examinent également la vulnérabilité des bénéficiaires des mesures positives et leurs conduites d’auto-handicap. L’auteure met finalement en évidence la contribution de ces études et les implications possibles des résultats pour les décideurs.
Show Summary Details
Restricted access

Méthodologie

← 62 | 63 →Méthodologie

Extract

Les hypothèses décrites ci-dessus ont été vérifiées à l’aide d’un questionnaire quasi expérimental. L’usage de cet instrument de recherche nous permet de sonder les opinions des répondants afin de faire émerger leurs représentations du thème soumis à l’investigation (Lorenzi-Cioldi, 2003). En ce qui concerne la population albanaise, ce questionnaire élaboré d’abord en français a été traduit en albanais en utilisant la procédure de back – translation (Brislin, 1970). Les participants aux enquêtes utilisées pour nos études ont été sélectionnés afin de constituer des échantillons comparables en Albanie et en Suisse et non pas dans l’intention de constituer un sondage démoscopique représentatif des populations. Ainsi, nos bases de données comportent une surreprésentation d’une population urbaine par rapport à une population rurale.

Dans cette recherche, nous avons utilisé plusieurs échelles qui nous ont permis de mesurer les dimensions suivantes : l’adhésion à la méritocratie, l’orientation à la dominance sociale, la perception de la discrimination, la menace structurelle et identitaire, la menace objective et symbolique, l’impact des mesures positives sur l’institution qui les met en place, les tendance de l’auto-handicap chez les bénéficiaires et le soutien accordé aux mesures positives.

Pour chaque affirmation, les participants ont répondu à l’aide d’une échelle en 7 points du type Likert, une échelle qui varie de (1) « Pas du tout d’accord » à (7) « Tout à fait d’accord ». La consistance interne des échelles utilisées sera décrite étude par étude....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.