Show Less
Restricted access

Les médias immersifs informatisés

Raisons cognitives de la ré-analogisation

Marcin Sobieszczanski

Cette étude alliant l’épistémologie du vieux continent à la pragmatique américaine présente une vaste synthèse des recherches et des solutions industrielles dans l’ensemble des médias informatisés. Elle se base sur une hypothèse immersive qui postule le parallélisme entre l’évolution des médias et celle des périphériques d’ordinateurs. Ce livre réactualise l’épistémo-praxéologie cybernétique à l’aune de la neurophysiologie. Les médias sont une externalisation de l’auto-coévolution bio-culturelle où le sujet coévolue avec l’environnement issu de sa propre création. Leur progrès actuel n’est pas le perfectionnement des dispositifs mais l’élaboration de l’ergonomie sensorielle apte à produire des effets cérébraux de l’adhésion aux figures narratives et fictionnelles. Cette tendance technologique culmine dans le phénomène de ré-analogisation.
Show Summary Details
Restricted access

Partie 4 – Jonction du cinéma et des environnements immersifs

Extract

L’histoire cognitive de l’évolution est, en grande partie, déjà écrite et elle possède ses concepts fondateurs, ses « lignes tectoniques » de partage méthodologique, enfin ses propres ressources des faits attestés pouvant à chaque moment valider ou invalider expérimentalement les hypothèses et affirmations. En revanche, elle n’est pas organisée comme une doctrine, bien que l’exercer reviendrait à repasser par les chemins des fondements du darwinisme et de leur impétueuse intelligibilité du vivant. Les espèces se différencient en fonction des moyens cognitifs que leurs organismes vus dans la perspective évolutive possèdent, elles sont même toutes fondées sur un principe perceptif et cognitif qui dit que le traitement de l’information est le centre même de la stratégie du vivant. On constate l’existence des mêmes bribes de molécules complexes spécialisées dans la détection de présence de différents facteurs environnementaux, autant dans la photo-mobilité bactérienne que dans la photosensibilité rétinienne des vertébrés181.

← 139 | 140 → « […] l’équipe du professeur Majed Chergui de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Leurs travaux ont mis en évidence, par spectroscopie femtoseconde, les champs électriques qui règnent pendant une période très courte dans les protéines photosensibles lorsqu’elles absorbent la lumière (par exemple la Rhodopsine, un pigment protéique photosensible présent dans les cellules photoréceptrices de la rétine. Elle est responsable de la sensibilité de l’...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.