Show Less
Restricted access

Références et thèmes des droites radicales au XX e siècle (Europe/Amériques)

Series:

Olivier Dard

Après avoir abordé les droites radicales européennes et américaines au vingtième siècle sous l’angle des doctrinaires, des vulgarisateurs et des passeurs puis analysé l’internationalisation de leurs supports et de leurs vecteurs, l’objet de ce troisième volume du projet de recherche IDREA (Internationalisation des droites radicales – Europe/Amériques) a été d’étudier le caractère fédérateur d’un certain nombre de références et de thèmes. Réunissant une douzaine de chercheurs français, européens, comme américains du Nord et du Sud, issus de différentes disciplines, l’ouvrage s’attache à privilégier la mise en exergue de références et de thèmes transversaux au sein des droites radicales européennes et américaines depuis les lendemains du second conflit mondial. Cinq entrées sont proposées : Figures de chefs, Mémoire(s) et histoire(s) des régimes et des combats perdus, Antisémitisme et anticapitalisme, Conservatisme, radicalités et anticommunisme, L’Occident en questions.
Show Summary Details
Restricted access

La mémoire imposée du franquisme. Le Mythe de José Antonio Primo de Rivera et l’école nationale-catholique: Miguel Angel Perfecto

Extract

La mémoire imposée du franquisme. Le Mythe de José Antonio Primo de Rivera et l’école nationale-catholique

Miguel Angel PERFECTO*

La mémoire imposée du franquisme

Durant presque 40 ans, le franquisme a socialisé les Espagnols, par le biais de l’école et des moyens de communication en imposant un modèle nationaliste, catholique, et militariste1 qui falsifia l’histoire de l’Espagne au nom d’un récit rempli de mythologies. Celui-ci prétendait relier le franquisme à l’époque de l’empire espagnol du XVIe siècle; tandis qu’il détruisait systématiquement le souvenir libéral, démocratique et républicain. Dans la mentalité du franquisme, l’objectif était de créer un homme nouveau, sans influences étrangères, libérales, socialistes, etc.

Ceci posé, nous qualifierons ce phénomène de mémoire imposée du franquisme face à la mémoire des vaincus républicains de la guerre civile.2 ← 57 | 58 →

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.