Show Less
Restricted access

Références et thèmes des droites radicales au XX e siècle (Europe/Amériques)

Series:

Olivier Dard

Après avoir abordé les droites radicales européennes et américaines au vingtième siècle sous l’angle des doctrinaires, des vulgarisateurs et des passeurs puis analysé l’internationalisation de leurs supports et de leurs vecteurs, l’objet de ce troisième volume du projet de recherche IDREA (Internationalisation des droites radicales – Europe/Amériques) a été d’étudier le caractère fédérateur d’un certain nombre de références et de thèmes. Réunissant une douzaine de chercheurs français, européens, comme américains du Nord et du Sud, issus de différentes disciplines, l’ouvrage s’attache à privilégier la mise en exergue de références et de thèmes transversaux au sein des droites radicales européennes et américaines depuis les lendemains du second conflit mondial. Cinq entrées sont proposées : Figures de chefs, Mémoire(s) et histoire(s) des régimes et des combats perdus, Antisémitisme et anticapitalisme, Conservatisme, radicalités et anticommunisme, L’Occident en questions.
Show Summary Details
Restricted access

Les référents politiques et intellectuels de l’extrême droite italienne: un panthéon mythique (1950-1970): Pauline Picco

Extract

Les référents politiques et intellectuels de l’extrême droite italienne: un panthéon mythique (1950-1970)

Pauline PICCO*

En France comme en Italie, les militants d’extrême droite entretiennent avec l’histoire, avec leur histoire et sa mémoire un rapport complexe, qui contribue à structurer un milieu dans lequel les liens personnels revêtent une importance cruciale. Isolés politiquement, ils forment une communauté militante ghettoïsée construite autour de référents politiques et idéologiques, de figures tutélaires mythiques et de textes fondateurs qui nourrissent une mémoire commune à l’extrême droite européenne. Or ce passé réapproprié et rendu contemporain est en partie fondé sur le ressentiment. Comme l’écrit Henry Rousso à propos de Rivarol, les idéologies d’extrême droite «entretien[nent] des relations presque pathologiques avec le passé»,1 associant déni d’héritage et instrumentalisation d’un passé parfois dévoyé qui est toutefois constitutif d’une identité commune des extrêmes droites européennes. L’héritage renvoie également à la filiation et au positionnement des militants par rapport aux générations précédentes et aux expériences politiques passées. Ce sont donc «par delà la discordance des temps»,2 les effets de continuité, de discontinuité, de transmission, de reconstruction qui nous sont donnés à étudier à travers l’étude des figures politiques et intellectuelles qui composent le panthéon mythique des extrêmes droites italiennes.

Si leur rapport à l’histoire et à la mémoire est probl...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.