Show Less
Restricted access

Ballon Rond et Héros Modernes

Quand la littérature s’intéresse à la masculinité des terrains de football

Series:

Edited By Julie Gaucher

Si le sport a d’abord été considéré comme un « divertissement pour analphabètes », la littérature sportive émerge dès la fin du XIX e siècle et les collections qui lui sont dédiées se multiplient. En 1928, la Fédération française de football crée son concours littéraire. Dès la Première Guerre mondiale, les modes d’Outre-Manche s’exportent et le joueur de football devient une figure emblématique des années 1920. Avec le joueur de football, la littérature délimite les contours d’un nouvel idéal masculin. Dans les années 1970, le développement du spectacle sportif, la médiatisation des grandes rencontres et l’évidente démocratisation du sport invitent à repenser le sport comme un fait social total. La littérature ne reste pas sourde à cet appel : elle questionne les nouvelles formes du spectacle footballistique et le sens du jeu dans la société contemporaine. L’histoire du ballon rond mais également l’abondante production romanesque qui l’accompagne nous invitent à proposer ici une étude des discours littéraires sur le football et à sonder les modèles masculins qui y sont érigés.
Show Summary Details
Restricted access

Deuxième partie: histoires de footballeurs, histoires intimes

Extract



Au-delà de l’histoire du jeu, celle qui parcourt tout le XXe siècle (du football de tranchées au football aujourd’hui mondialisé et médiatisé), l’écriture de fiction tisse des histoires intimes, celle de ses personnages sportifs: elle se plaît à rendre compte de l’évolution de ses protagonistes footballeurs et à témoigner de la construction de leur identité virile et sportive. Or, un type littéraire comme le héros sportif ne se réalise textuellement que dans la mesure où il entretient des rapports avec d’autres personnages (féminins ou masculins). Les romans, peut-être davantage que la poésie ou les essais, inscrivent le sport comme un espace où se rejouent les interactions et les rapports sociaux. Les personnages s’y rencontrent et produisent leur identité de genre dans une logique de comparaison, de reconnaissance ou d’opposition: «la masculinité, à la fois relative et réactive, est un concept relationnel» (Badinter 2002: 23-24). Aussi, le joueur de football, dans son inscription littéraire, modèle son identité à partir de ces interactions.

Pour les personnages encore dans l’enfance, l’adulte peut alors avoir un rôle d’initiateur ou d’opposant, qu’il s’agisse de l’enseignant, de l’entraîneur ou du père. Lorsqu’ils sont figures de transmission, ces derniers introduisent le débutant profane sur le terrain de football, enseignent les règles. Le sport est alors posé comme école de virilité. La maîtrise technique du joueur confirmé sert parfois de modèle; il s’agit de l’...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.