Show Less
Restricted access

Identities on the Move

Series:

Edited By Flocel Sabaté

This book contains selected papers from the meetings «To think the Identity» and «Identities on the move» held in the Institute for Research into Identities and Society (University of Lleida) during 2010. The aim is to understand the reasons that allow social cohesion throughout the creation of identities and its adaptation. Identity is individual and collective, momentary and secular, apparently contradictory terms that can only coexist and fructify if they entail a constant adaptation. Thus, in a changing world, the identities are always on the move and the continuity of society requires a permanent move. Values, Culture, Language and History show the societies in permanent evolution, and demand an interdisciplinary perspective for studying. Attending this scope, outstanding historians, sociologists, linguistics and scientists offer here a diachronic and interdisciplinary approach to this phenomenon: how men and women have been combining the identity and the move in order to feel save into a social life from Middle Ages to current days, and how different items, in our present society, built the framework of identities.
Show Summary Details
Restricted access

Quelle identité européenne? Sentiments d’appartenance et représentations de l’Europe en mouvement dans la construction européenne: Thibault Courcelle

Extract

Thibault COURCELLE

Centre Universitaire Jean-François Champollion

L’identité européenne est un thème complexe et polémique, qui est loin de faire consensus aussi bien au sein de la communauté scientifique et universitaire qu’au sein des populations européennes et de leurs représentants. L’objet de cette étude est donc de questionner ce qui peut constituer des éléments d’identité européenne et d’analyser leur évolution dans les temps longs et courts.

L’identité européenne ne doit pas faire abstraction de la difficulté à définir le concept «d’identité» lui-même. Si le dictionnaire Larousse en donne des définitions somme toute assez simples: «Rapport que présentent entre eux plusieurs êtres ou choses qui ont une similitude parfaite» ou encore: «Caractère permanent et fondamental de quelqu’un ou d’un groupe»,1 le concept d’identité est en réalité polysémique et ambigu. L’identité, qui se base sur les ressemblances entre individus et qui marque leurs différences vis-à-vis d’autres individus, est en pratique difficile à définir pour identifier l’ensemble des populations européennes aux cultures nationales et/ou régionales très marquées comme l’indique la devise de l’UE: In varietate concordia en latin, «Unie dans la diversité»2 en français. La diversité fait donc plutôt appel à la complexité et à ce qui différencie les populations européennes qu’à ce qui ← 467 | 468 → les rassemble. Il est ainsi difficile de saisir le lien qui unit l’individu au groupe quand on...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.