Show Less

Structures et comportements en transition

La reproduction démographique à Genève au 19 e siècle

Series:

Reto Schumacher

Ce travail a obtenu le prix Latsis 2009 de l’Université de Genève.
A l’instar d’autres sciences sociales, la démographie – et la démographie historique en particulier – a longtemps souffert d’un dialogue imparfait entre approches micro et approches macro. Cet ouvrage montre que le processus de la transition démographique, ce passage de hauts niveaux de mortalité et de fécondité à des niveaux bas, ne peut être compris dans sa complexité sans une approche intégrative, combinant concepts et analyses micro- et macro-démographiques. En se basant sur une multitude de sources et de données (recensements, registres de l’état civil, registres de permis de séjour, annuaires d’adresses), l’auteur analyse la transition de la reproduction dans la Genève du 19 e siècle, une ville en permanente recomposition socio-structurelle en raison d’une immigration soutenue. Reposant sur un grand nombre d’outils statistiques (dont l’analyse multiniveau), l’ouvrage analyse la transition des structures démographiques et sociales d’une part, la transition des comportements reproductifs des familles d’autre part, et montre, enfin, l’interdépendance entre structures et comportements démographiques pendant la transition de la reproduction.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

4 Approches micro du changement démographique 95

Extract

95 4 Approches micro du changement démographique Abordant le changement démographique du point de vue des acteurs démographiques et de la logique de sélection des comportements de ceux-ci, les approches présentées dans ce chapitre peuvent être quali- fiées de microdémographiques ou microsociologiques. Elles expliquent le déclin de la fécondité et de la mortalité des enfants non pas par l’évo- lution macrosociologique, mais par la modification des comportements et actions reproductifs, œuvre des acteurs démographiques. Dans la pre- mière section sont présentés les efforts entrepris par les démographes et les historiens afin de dissocier les facteurs physiologiques du processus reproductif des facteurs comportementaux et de montrer comment ces derniers changent au cours de la transition démographique. La deuxième et la troisième sections du chapitre sont consacrées aux approches dont l’objectif consiste à expliquer la motivation et les prises de décision des acteurs démographiques, amenant ces derniers à changer de comporte- ment. L’hypothèse de rationalité du comportement humain constitue le point commun de ces approches. Selon le point de vue de rationalité substantielle des théories microéconomiques du comportement démo- graphique, présentées dans la deuxième section, les actions reproduc- tives résultent d’un processus de maximisation des utilités individuelles. Dans la perspective plus large de rationalité limitée et contextuelle des théories sociopsychologiques de la reproduction, les actions démogra- phiques reflètent la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.