Show Less

Event or Incident- Evénement ou Incident

On the Role of Translation in the Dynamics of Cultural Exchange- Du rôle des traductions dans les processus d’échanges culturels

Series:

Edited By Ton Naaijkens

Translations are crucial to the flow of themes, images, forms and ideas across boundaries. They constitute a special case of cultural dynamics as, in a sense, they are existing texts revived in a new form. The introduction of textual works in a target culture involves a high degree of strategy and control. These moments of control, selection and influence deserve special attention in cultural, receptional, and translation-historical studies. The essays in this yearbook address aspects of the central topic: the impact of translations on cultural-historical developments in Europe. First and foremost is the question which works were selected and why, and next which were neglected and why. In a wider scope: what – in the long-term processes of cultural transfer – were the «peaks» or key moments, and of which nature was the discourse accompanying the presence of a foreign-language culture in translation? Why did it all happen like this, and what was the precise impact of the introduction of new works, new ideas, new culture through the medium of translation? These are the questions to which the authors of this work attempt to provide answers.

Les traductions ont une importance cruciale quant à la circulation des thèmes, des images, des formes et des idées au-delà des frontières. Elles représentent un cas particulier de dynamique culturelle, insufflant en un sens une nouvelle vie à des textes existant. L’introduction d’œuvres écrites dans une culture cible suppose un déploiement important de stratégies visant à contrôler ces processus, qui font l’objet d’une attention toute particulière dans les études d’histoire culturelle, de réception, et d’histoire de la traduction.
Les études contenues dans ce volume s’intéressent aux différents aspects du sujet principal : l’impact des traductions sur les développements historiques et culturels en Europe. Tout d’abord quelles sont les œuvres retenues, pourquoi celles-ci et non pas d’autres ? Plus généralement, les auteurs s’intéressent aux moments où l’influence a atteint un apogée dans les processus à longue échéance des transferts culturels et à la nature du discours accompagnant la présence sous forme de traduction d’une culture en langue étrangère. Pourquoi tout cela est-il arrivé de la sorte et quel est l’impact précis de l’introduction d’œuvres, d’idées, d’une culture nouvelles à travers le medium de la traduction ? Voilà dans tous les cas les questions clés auxquelles les auteurs de cet ouvrage entendent répondre.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Jean-Marc GOUANVIC Panorama de la traduction-importation de la littérature américaine en France (1820-1960) 157

Extract

Panorama de la traduction-importation de la littérature américaine en France (1820-1960) Jean-Marc GOUANVIC Nous allons esquisser un panorama synthétique succinct de la littérature romanesque américaine traduite dans la culture française depuis son émergence dans les années 1820 jusqu’au milieu du 20e siècle. Il ne s’agira pas ici d’examiner les œuvres de tous les romanciers américains (cette entreprise est colossale et elle exigerait plusieurs volumes) ou les faits de traduction depuis le début du 19e siècle. Nous nous concentre- rons sur certains auteurs et sur certains faits de traduction, ceux que nous considérons comme les plus significatifs dans leur aire propre: James Fenimore Cooper, Nathaniel Hawthorne, Harriet Beecher Stowe, Herman Melville, Mark Twain, Ernest Hemingway, John Dos Passos, Dashiell Hammett, Raymond Chandler, Alfred E. van Vogt. Les œuvres de ces romanciers font l’objet de hiérarchisations non pas simplement indivi- duelles, mais de hiérarchisations liées à des divisions et des classements en types littéraires, ce que l’on a coutume de nommer des genres. Les genres sont ici envisagés sociologiquement, en cohérence avec la théorie sociale de Pierre Bourdieu, à partir de laquelle nous analyserons notre corpus. On peut envisager les productions littéraires comme objectivement regroupées selon des appartenances génériques qui sont généralement à la base de la constitution des champs littéraires, à diverses époques: champ du roman réaliste, champ du roman policier, champ de la science- fiction, champ de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.