Show Less

Essais cliométriques

Capital humain, monnaie et finance, croissance et cycles

Claude Diebolt and Antoine Parent

Nombreuses sont les questions au sujet de la cliométrie. S’agit-il d’une discipline qui marierait harmonieusement théorie et analyse empirique ? S’agit-il d’abord d’une branche de l’histoire ou de la science économique ? Quel rôle la cliométrie peut-elle et doit-elle jouer dans la formation des jeunes étudiants et doctorants engagés dans des recherches universitaires de sciences humaines et sociales ? Ce livre vise à apporter quelques éléments de réponse. Il fait appel aux approches cliométriques, à l’utilisation conjointe du discours historique, de la théorie économique, des outils statistiques et de la modélisation mathématique, pour tenter de transformer la vision moderne sur des débats historiques majeurs : la cliométrie du capital humain, la cliométrie monétaire et financière, la cliométrie de la croissance et des cycles économiques.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Deuxième PartieCliométrie monétaire et financière

Extract

Deuxième partie Cliométrie monétaire et financière 72 73 3. Le bimétallisme Introduction Dans ce chapitre, nous questionnons la vision traditionnelle du bimé- tallisme en nous posant la question du rôle des autorités monétaires française et anglaise dans la régulation du système bimétallique. Le bimétallisme a-t-il été régulé par les autorités monétaires ou n’a-t-il été qu’un système d’ajustement automatique contraint par les mécanismes des points or et argent, conforté par les arbitrages des agents ? Dans la première partie, nous faisons état du savoir canonique sur le bimétallisme. Dans la deuxième partie, nous évoquons le revirement en matière de conduite des taux qu’a constitué l’adhésion de la Banque de France en 1847, à la politique dite de « mobilité » du taux d’escompte. Dans la troisième partie, nous élargissons cette dimension à la question des relations entre la Banque de France et la Banque d’Angleterre. Nous rappelons à cette fin les controverses sur la « solidarité » des banques centrales durant la période bimétallique, notion qui évoque la coopéra- tion des banques centrales entre elles. Nous cherchons, dans l’histoire et dans les écrits d’observateurs privilégiés des crises financières de l’époque, des indices d’une régulation précoce par les taux d’escompte des banques centrales française et anglaise en vue d’une stabilisation du taux de change. La quatrième partie suggère une piste de recherche en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.