Show Less

Les bonnes raisons des émotions

Principes et méthode pour l’étude du discours "émotionné</I>

Series:

Christian Plantin

Cet ouvrage met en cause la dichotomie régnante « raison contre émotion », élément fondamental d’un prêt-à-penser qui règne sur les études d’argumentation et qu’on retrouve parfois dans les études du discours. Cette opposition fait obstacle à l’observation et à l’analyse du jeu des émotions parlées et écrites, et engage les études sur l’argumentation ordinaire dans l’impasse d’un langage « an-émotif », quasi pathologique.
Mettant en jeu des valeurs qui expriment les intérêts et fondent l’identité des locuteurs, les situations argumentatives sont profondément émotionnantes. Ce livre propose une approche holiste, et non psychologique, de l’émotion, vue non pas comme une Réponse passive à une situation Stimulus, mais comme une activité signifiante, formatant le discours et la situation de parole. Sous la notion de construction argumentative des émotions, il défend la thèse de l’inséparabilité des raisons et des émotions dans les discours argumentatifs ordinaires.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2 – Rhétorique du pathos: La preuve par l’émotion - 17

Extract

Chapitre 2 Rhétorique du pathos: la preuve par l’émotion Ce chapitre rappelle l’importance du concept rhétorique de pathos, qui fonde le premier traitement systématique de l’émotion en discours. Dans la tradition de la Rhétorique aristotélicienne, le pathos est constitué d’un en- semble de couples d’émotions opposées. Cette structuration inscrit de fa- çon décisive l’analyse des émotions rhétoriques dans une structure Dis- cours / Contre-discours: si l’un met en colère, l’autre calme; si l’un en appelle à l’indignation, l’autre en appelle à la pitié. La tradition latine propose des listes d’émotions rhétoriques que l’on peut rapprocher des passions élémentaires ou complexes des philosophes, comme des émotions de base des psycho- logues. 1. Primat rhétorique de l’éthos et du pathos sur le logos Les théories logico-normatives de l’argumentation focalisent sur les objets du débat: définition et catégorisation (arguments a pari, a contrario13); sur les relations causales, logiques ou analogiques qui lient les objets en discours; sur leurs environnements matériels et les indices circonstanciels. Les théories rhétoriques de l’argumentation enchâssent en outre les ob- jets dans leurs contextes interpersonnels et émotionnels. La théorie clas- sique considère que la gestion stratégique des émotions est essentielle dans l’orientation globale du discours vers la persuasion et l’action. Dans sa forme appliquée aux discours sociaux, la rhétorique est en effet une tech- 13 L’argumentation a pari transfère à une...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.