Show Less

Comment comprendre la «crise» de l’Etat postcolonial en Afrique?

Un essai d’explication structurelle à partir des cas de l’Angola, du Congo-Brazzaville, du Congo-Kinshasa, du Liberia et du Rwanda

Series:

Moïse Léonard Jamfa Chiadjeu

Comment expliquer que de Dakar à Maputo, l’on ne puisse trouver un seul pays qui souscrive aux conditions élémentaires de définition d’un Etat? Comment comprendre que de Harare à Mogadiscio, l’on ne rencontre que guerres civiles, famine, épidémies, etc.? Comment expliquer la croissance exponentielle du nombre de coups d’Etat en Afrique noire?
Cet ouvrage présente une étude comparée de quatre politiques coloniales en Afrique subsaharienne: portugaise, française, belge et américaine. Prenant pour cas d’étude l’Angola, le Congo-Brazzaville, le Congo-Kinshasa, le Liberia et le Rwanda, partant des conditions obscures de la naissance de l’Etat postcolonial, l’auteur analyse les structures héritées de la colonisation occidentale (l’école, le territoire, la monnaie, la division internationale du travail, etc.), et met en lumière les effets négatifs de cet héritage sur la marche actuelle de l’Etat postcolonial.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre V De la politique économique coloniale à l’impossible accumulation périphérique 325

Extract

Chapitre V De la politique économique coloniale à l’impossible accumulation périphérique Dans le cadre de ce travail, et comme déjà rappelé à l’introduction, nous avons retenu trois structures qui, de par leur importance, influencent consi- dérablement la marche de l’Etat postcolonial. Dans le chapitre 1er de la IIe Partie, nous avons essayé d’appréhender les effets de la territorialité coloniale et de la culture politique héritée de la colonisation sur le fonc- tionnement actuel des Etats d’Afrique au sud du Sahara. Nous avons dé- montré comment de la difficile identification des acteurs sociaux à un es- pace public national découlent des représentations diverses de la chose publique, et partant, le détournement pur et simple de la mission de service public. Nous entendons maintenant revisiter le troisième élément structu- rant du politique en Afrique au sud du Sahara, à savoir, le mode de produc- tion et d’échange. Une telle observation nous paraît indispensable pour une explication des phénomènes en cours. Car, comme le disait Karl Marx, le mode de production de la vie matérielle conditionne le processus de vie sociale, po- litique et intellectuel en général1. L’observation du système économique est indispensable à la compréhen- sion des sociétés modernes pour la simple raison que c’est grâce aux reve- nus de la fiscalité que l’Etat vit. Et ces ressources proviennent de la pro- ductivité du capital investi. Ainsi, plus le capital investi est...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.