Show Less

Constructions de l’espace dans les cultures d’expression allemande

Series:

Edited By Françoise Lartillot and Ulrich Pfeil

L’existence humaine n’est pas seulement conditionnée par le temps, mais aussi par l’espace, tel fut le constat du « spatial turn », rendant nécessaire un infléchissement de la recherche en sciences humaines et sociales. En effet, la dimension spatiale est éminemment culturelle, et dans toutes les cultures, la mise en relation de soi avec le monde est liée à une donnée spatiale et locale. Les aires d’expression allemande forment un objet privilégié d’étude, permettant de dégager des tendances se manifestant dans la construction de l’espace. En effet, il n’y a guère de pays qui ont connu autant de transformations profondes de leur espace et de leurs limites. Dans cette perspective, les auteurs de ce livre s’interrogent sur la manière dont les espaces et leurs représentations se construisent, se transmettent et se perpétuent. Ils interrogent les interactions entre les expériences directes et les nécessités pratiques, les codes et les vecteurs culturels du savoir sur l’espace, les identités et les projections. Ce livre contient des contributions en français et en allemand.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Les territoires de langue allemande vuspar la germanistique française

Extract

LES TERRITOIRES DE LANGUE ALLEMANDE VUS PAR LA GERMANISTIQUE FRANÇAISE Le Centre d’Etudes Germaniques de Strasbourg et la conception de l’espace germanique Corine DEFRANCE CNRS Paris, UMR IRICE L’étude du Centre d’Etudes Germaniques, d’abord mayençais (de sa fonda- tion en 1921 à l’évacuation des territoires rhénans occupés en 1930) puis strasbourgeois (jusqu’en 2001), permet d’approcher une institution française produisant un discours scientifique sur l’Allemagne et l’espace germanique. Nous nous proposons ici d’examiner comment le Centre a défini et redéfini son objet d’étude, et de montrer comment la délimitation de son périmètre scientifique a répondu à un double impératif scientifique et politique. Nous nous limiterons essentiellement à la période postérieure à 1945 pour laquelle nous examinerons successivement les réflexions du Centre (à travers les positionnements de ses directeurs successifs et de ses rapports d’activité) sur la place de la question allemande, de l’espace germanique et de la tentation d’une ouverture à l’Europe centre-orientale au-delà du monde germanique. Le CEG: une institution interdisciplinaire singulière De manière liminaire – sans retracer les 80 ans d’existence de cette institu- tion –, rappelons quelques-uns des grands principes de son fonctionnement qui en ont fait sa spécificité et ont déterminé ses orientations.1 Si les institu- tions sont le plus souvent l’expression de la consolidation des évolutions disciplinaires, le CEG présente une situation inverse, où l’existence de l’institution conditionna en partie le développement de certaines des disci- plines qui y étaient...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.