Show Less

Satire socio-politique et engagement

dans la fiction contemporaine

Series:

Annette Shahar

Actes du colloque international organisé par le Groupe d’Etudes Francophones de l’Université de Haïfa en mai 2012 sur Satire socio-politique et engagement dans la fiction contemporaine, les études réunies dans ce livre s’intéressent à la question de l’engagement politique dans la littérature romanesque d’aujourd’hui.
Diverses approches critiques interrogent le lien entre la fiction romanesque et les problèmes actuels de notre société; elles se fondent sur un corpus de romanciers très contemporains, dont les écrits fictionnels laissent filtrer, masquée ou affirmée, une satire socio-politique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Avant-propos IX

Extract

Lors d’un entretien sur l’engagement littéraire aujourd’hui, Laurent Demanze remarquait que, ce qui s’estompe depuis les années 1980, c’est l’alternative qui avait auparavant fortement structuré les engagements de l’écrivain, à savoir « tantôt dire l’indignation dans la transparence d’un langage en prise avec le réel, tantôt lutter par un travail formel contre la pression des idéologies, les stéréotypes imposés ».1 Dans cette perspec- tive, se profile la question de savoir dans quelle mesure, à l’heure ac- tuelle, il est encore possible de parler d’engagement littéraire. C’est cette question et celle de la présence d’une satire socio-politique dans la fiction contemporaine, que les textes réunis dans ce livre, mettent en débat2. Ces études offrent des approches critiques variées de la relation de la fiction romanesque aux problèmes actuels de notre société; certaines sont élaborées à partir de romanciers contemporains dont les œuvres promeuvent « une littérature qui alerte et bouge », pour reprendre une réflexion de l’écrivaine Marie Cosney3. S’appuyant sur des écrits fictionnels de Frederic Beigbeder, Philippe Vasset, Eric Faye, Olivier Rolin, Michel Houellebecq, Laurent Mauvignier, Yasmina Khadra, Henry Bauchau, André Chedid, Vénus Khoury Ghata, et plusieurs romanciers du communisme et de la dissidence en Europe de l’Est, le questionnement se démultiplie. Il s’exprime en tentatives pour détecter et caractériser une satire socio- politique qui s’affirme, se masque ou s’esquive dans ces différentes écritures romanesques. Ces études proposent les premiers...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.