Show Less

Satire socio-politique et engagement

dans la fiction contemporaine

Series:

Annette Shahar

Actes du colloque international organisé par le Groupe d’Etudes Francophones de l’Université de Haïfa en mai 2012 sur Satire socio-politique et engagement dans la fiction contemporaine, les études réunies dans ce livre s’intéressent à la question de l’engagement politique dans la littérature romanesque d’aujourd’hui.
Diverses approches critiques interrogent le lien entre la fiction romanesque et les problèmes actuels de notre société; elles se fondent sur un corpus de romanciers très contemporains, dont les écrits fictionnels laissent filtrer, masquée ou affirmée, une satire socio-politique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Jeanine BAUDE - D’Orient en Occident, la femme et la question de l’identité 157

Extract

D’Orient en Occident, la femme et la question de l’identité Jeanine BAUDE Ecrivain Qu’est-ce qu’une satire? D’après la formule latine: une œuvre littéraire écrite selon des genres et des formes mêlés qui censurait les mœurs pu- bliques. Et, suivant l’expression plus moderne de « sociopolitique »: qui concerne à la fois les données sociales et politiques. Posons-nous la question: les deux ouvrages choisis appartiennent-ils à cette catégorie et pourquoi? Il s’agit de deux romans: l’un d’Andrée Chedid: La Maison sans racines (Flammarion, 1985), l’autre: Sept pierres pour la femme adultère de Vénus Khoury-Ghata (Mercure de France). Le premier se déroule à Beyrouth, en 1975, à la veille de la guerre. Le second plus intemporel et dont les dates ne sont pas citées, montre d’une manière évidente que l’action est incluse dans notre monde contemporain et dans un espace assez indéterminé: « Dans un village, à l’orée du désert… ». Les deux ouvrages sont l’œuvre d’auteurs résidant en France dont les origines familiales évoquent l’Orient. Les deux livres tiennent pleinement compte de cette dualité féconde et parfois difficile. Ces deux romans sont donc écrits par des plumes féminines et posent la question de l’identité de la femme moderne dans le mouvement tra- gique du monde. Les unes comme les autres, les écrivains ou écrivaines et leurs héroïnes, posent la question de la liberté, de la fraternité, de l’égalité entre les hommes (au sens générique) qui...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.