Show Less

Initiation au Programme Minimaliste

Eléments de syntaxe comparative

Series:

Genoveva Puskas

Cet ouvrage est une introduction à la théorie syntaxique basée sur le programme minimaliste, une version récente de la grammaire générative. Il se veut accessible tant aux linguistes débutants qu’à ceux, déjà familiarisés avec la grammaire générative, qui souhaitent mettre leurs connaissances à jour. Les chapitres explorent de manière progressive divers aspects de l’analyse de la phrase comme la structure des constituants, de la phrase déclarative simple, des clauses enchâssées, ainsi que les constructions plus complexes telles les phrases passives, les phrases négatives ou interrogatives. Les notions théoriques sont présentées de façon graduelle, dans un langage clair et accessible. L’accent est mis sur la présentation et l’analyse d’exemples en français, mais dans les cas pertinents, la discussion s’enrichit de comparaisons avec des langues très diverses, comme le hongrois, le gungbe, le japonais ou le basque.
Ce livre est un des rares ouvrages sur la théorie générative à être écrit en français ; il vise à combler une lacune dans le vaste domaine des ouvrages introductifs sur la syntaxe.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract

La grammaire générative La linguistique est l’étude scientifique du langage. Elle vise à mettre au jour les pro- priétés universelles des langues et à découvrir de quels principes généraux les pro- priétés universelles découlent. Elle vise également à déterminer les principes addi- tionnels propres à chaque langue individuelle qui constituent, conjointement avec les principes universels, la grammaire de chaque langue. (Hirschbühler & Labelle 1998 : 1) 1. Le modèle générativiste (Principes et Paramètres) Ce cours d’introduction à la syntaxe comparative s’inscrit dans le cadre du modèle dit de grammaire générative (generative grammar). Le courant est né à la fin des années 1950, sous l’impulsion de Noam Chomsky. La publica- tion de son ouvrage Syntactic Structures en 1957 est considérée comme le point de départ de la théorie générative. Les prémisses adoptées dans le modèle générativiste, et qui, depuis le début, servent d’hypothèse de travail, sont les suivantes : (i) le langage est unique à l’espèce humaine ; l’humain est génétiquement prédéterminé pour apprendre une/des langue(s). (ii) l’humain naît donc avec une capacité langagière, mais bien plus, avec un système « pré-encodé », composé d’un certain nombre de principes universels. Seul l’humain est biologiquement programmé pour ap- prendre une langue humaine. (iii) les principes universels font partie de l’héritage biologique de l’homme. Ce sont des principes linguistiques de base,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.