Show Less

A Fresco

Mélanges offerts au Professeur Etienne Darbellay

Edited By Benno Boccadoro and Georges Starobinski

Musicologue de réputation internationale connu pour ses éditions critiques de Girolamo Frescobaldi, Etienne Darbellay est aussi un homme de goût pour qui la peinture compte autant que la musique. Notre page de titre en rend compte. A fresco désigne une technique de peinture murale, et fait aussi allusion à Frescobaldi. Les contributions que l’on trouvera dans nos mélanges touchent à de nombreux domaines, en partant de l’auteur de prédilection de Darbellay : notation et édition musicales, organologie et histoire de l’interprétation, esthétique, rhétorique et perception. Cette diversité était nécessaire car la philologie constitue chez Darbellay le centre d’une œuvre foisonnante, guidée par une conception exigeante de l’acte critique. Selon celle-ci, la forme musicale, en tant qu’incarnation d’une pensée qui engage l’homme tout entier, est un vecteur de connaissance. Une réflexion musicologique complète se doit donc de conjuguer raison et sensation, examen scrupuleux des textes (voire des tableaux) et écoute attentive de leurs réalisations. L’hommage adressé à Darbellay par ses collègues et disciples prend donc la forme d’une fresque collective où l’on retrouvera en bien des endroits la présence de celui qu’elle honore.
Ce livre contient des articles en allemand, français, anglais et italien.
As an internationally renowned musicologist well-known for his critical editions of Girolamo Frescobaldi, Etienne Darbellay is also a man arbiter of taste who appreciates painting as much as he does music. This is reflected in our title page. A fresco is a mural painting technique but is also an allusion to Frescobaldi. The contributions we find in this collection of essays touch on a wide range of disciplines, beginning with Darbellay’s favourite composer: music notation and editions, organology and history of music performance practice, aesthetics, rhetoric and perception. Such diversity in the essays was important, since for Darbellay, philology is at the heart of a vast range of works guided by a highly rigorous approach to the critical act. This approach sees a musical work, the embodiment of thought that engages Man in his entirety, as a vector of knowledge. Advanced musicological thinking must encompass reason and perception, an in-depth analysis of the texts (or of the paintings) and careful attention to the resulting works. The present publication realised in honour of Darbellay by his colleagues and followers takes the form of a collective fresco in which his presence may be felt throughout.
This book contains essays in German, French, English and Italian.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

II. Notation et édition 107

Extract

II. Notation et édition ADRIANO GIARDINA Les mensurations et les proportions dans l’œuvre imprimée de Tomás Luis de Victoria: état des lieux, problèmes et quelques réponses La seule édition achevée des œuvres complètes de Tomás Luis de Victoria reste celle de Felipe Pedrell1. Mais, elle ne conserve pas les signes de men- suration et de mensuration/proportion2 présents dans les sources3. Il est ainsi peu aisé d’en prendre connaissance. Par ailleurs, aucune étude n’a été réalisée à ce jour sur leur interprétation chez le compositeur espagnol. La compréhension des rapports de tempo, censés être indiqués par ces signes, est bien entendu importante pour l’exécution de sa musique, mais elle l’est également pour l’appréciation de son style. Si aucune étude sur la question n’existe chez Victoria4, la littérature s’est occupée des mensurations et des proportions durant la seconde moitié 1 Victoria Abulensis, Thomae Ludovici, Opera omnia, 8 vol., éd. Felipe Pedrell, Leipzig, Breitkopf und Härtel, 1902-13. R: Ridgewood (NJ), Gregg Press, 4 vol., 1966. 2 Nous utilisons ce terme par commodité pour designer tous les signes qui introdui- sent les parties «ternaires» de l’œuvre de Victoria, indépendamment de leur nature exacte. 3 Hirschl, Walter, The Styles of Victoria and Palestrina. A Comparative Study, with Special Reference to Dissonance Treatment, Master’s thesis, University of California, 1933, p. 105, a déjà constaté que Pedrell transcrit de façon incorrecte les mètres...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.