Show Less

Lendemains de Guerre…

De l’Antiquité au monde contemporain : les hommes, l’espace et le récit, l’économie et le politique

François Pernot and Valérie Toureille

Les « après-guerre » ou les « lendemains de guerre » se limitent-ils à désigner une période de transition indéfinie, une simple parenthèse temporelle ? Ces lendemains appartiennent en fait à une temporalité singulière, distincte de la guerre et de la paix. Sorte de temps suspendu, l’après-guerre voit s’inscrire à la fois ruptures et continuités dans tous les domaines : sociaux, politiques, institutionnels, économique ou culturels, la liste n’est pas exhaustive.
Si l’historiographie contemporaine accorde depuis longtemps à la thématique des « lendemains de guerre » une attention particulière, il s’agissait cette fois d’ouvrir le champ de recherche au temps long de l’histoire. L’ambition modeste de cet ouvrage n’est certes pas de faire une synthèse de tous les lendemains de guerre à toutes les époques et à toutes les échelles, mais d’offrir de nouveaux regards sur cette question universelle.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

INTRODUCTION. Les echos de la Seconde Guerre mondialedans la lexicographie francaise 21

Extract

Introduction Les echos de la Seconde Guerre mondiale dans la lexicographie francaise Jean PRUVOST Professeur de linguistique, Universite de Cergy-Pontoise Des « echos » et des « dictionnaires » au lendemain de la Seconde Guerre mondiale En grec, les « echos » correspondent ä la fois au « bruit repercute » et ä « la rumeur qui se repand ». Or, indeniablement, un dictionnaire repercute le bruit du monde, c'est meme l'une de ses vocations preemi- nentes : les lexicographes, c'est-ä-dire les auteurs de dictionnaires, ont effectivement pour objectif d'offrir la rumeur linguistique et encyclope- dique d'une epoque donnee. Cette rumeur, ils essaient de la percevoir, de la consigner puis de la repandre, en s'en faisant les interpretes pour la communaute. Si leur fonction testimoniale est certes serieuse dans la periode concernee, leur interpretation reste cependant pour l'historien celle liee aux representations d'une epoque, et c'est ainsi que le temoi- gnage du lexicographe prend a posteriori valeur historique. Or, parce que les dictionnaires sont notamment devenus au cours du XXe siecle des objets du quotidien, ils sont en partie victimes de leur proximite • classes dans les « usuels », ils disparaissent en effet regulierement des rayons des bibliotheques, remplaces par les dictionnaires de l'annee nouvelle ou de la decennie. C'est ainsi que l'on perd les precieux temoi- gnages issus des vagues lexicographiques precedentes. D'oü le recours aux collectionneurs de dictionnaires pour pouvoir faire resurgir ces temoignages parmi les documents ä interpreter et analyser. En ce qui concerne la Seconde Guerre mondiale et plus largement les lendemains de guerre au cours du XXe siecle, trois types...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.