Show Less

Les Sourds : aux origines d’une identité plurielle

Series:

Edited By Charles Gaucher and Stéphane Vibert

Les différences qui émergent des quêtes identitaires contemporaines accentuent, dans un mouvement antagoniste de repli corporatiste et de reconnaissance de la pluralité du social, le sentiment que l’identité moderne se fragmente en une constellation de possibles. L’identité sourde fait partie de cette constellation. Elle découle de conceptions qui dépassent le simple intérêt catégoriel pour faire jaillir une communauté de sens. Ainsi, pour plusieurs personnes se reconnaissant dans cette identité, la condition qui les unit est d’abord articulée à partir d’un attachement collectif à une culture spécifique, et surtout, à une langue qui leur est propre. Bien sûr, ce déplacement du stigmate ne s’effectue pas dans l’oubli des dénominations et des traitements antérieurs concernant la surdité et doit composer avec la sédimentation des représentations sociales ayant investi la surdité comme caractéristique identitaire.
Les Sourds interrogent définitivement les nouvelles formes du lien social mettant en scène des spécificités qui s’expriment comme différences émancipatrices. Un ouvrage de référence en la matière est le bienvenu à une époque où plusieurs penseurs, mais aussi acteurs du monde de l’éducation et de la réadaptation, s’interrogent sur cette différence, mais aussi sur la différence en général comme vecteur d’identification.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Territoire-réseau et nouveau « pays sourd ».Pour une approche géographique de la constructionde l'identité sourde contemporaine (Ioana Comat) 163

Extract

Territoire-reseau et nouveau « pays sourd » Pour une approche geographique de la construction de l'identite sourde contemporaine Ioana COMAT Doctorante en geographie culturelle, Universite de Pau et Universite Laval Si vous vous questionnez sur le bien-fonde de l'apport de la geogra- phie culturelle ä la problematique de cet ouvrage, sachez que cette disci- pline est aujourd'hui, plus que jamais, ouverte ä des questions d'ordre identitaire, notamment dans le contexte sourd (Skelton et Valentine, 2003). Par le decryptage du sens que revet l'espace aux yeux des per- sonnes sourdes qui se l'approprient, la geographie culturelle peut en effet se reveler utile ä la comprehension de l'identite sourde. Nous verrons que la lecture du territoire des Sourds gräce ä la notion de lieu donne acces aux modalites qui president ä sa construction. Dans ce contexte, la recherche d'une ideologie territoriale, donnant coherence au territoire- reseau formant l'architecture spatiale du « pays sourd » contemporain, nous permettra ensuite d'entrevoir la structuration de l'espace geogra- phique existant et surtout projete par les populations sourdes. Une large place sera ainsi faite aux contingences ideologiques et ä l'historicite qui ont vu naitre le sens accorde aux lieux educatifs (partie 1) et associatifs (partie II) identifiables dans les recits des personnes concernees. Notons que le present chapitre est le fruit de resultats obtenus suite ä des enquetes menees en France entre 2005 et 2007, mais certaines gene- ralisations pourront egalement etre faites au sujet du Quebec. Il a par ailleurs ete deliberement choisi de porter attention aux cas de surdite s'accompagnant d'une maltrise de la Langue...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.