Show Less

Album Belgique

Edited By Annamaria Laserra

Avec trois langues nationales et une division entre Régions flamande, wallonne et bruxelloise, un système fédéral complexe pour un pays de 30 530 km 2 où ne s’est jouée qu’en partie l’histoire de ses origines, la Belgique est un véritable berceau culturel européen qui résiste aux identifications aisées. Ce volume restitue l’extraordinaire fécondité culturelle du pays, fondée sur l’enchevêtrement de multiples racines en se focalisant sur tel ou tel de ses aspects.
Des images donc de la Belgique. Des instantanés qui n’excluent pas une optique panoramique. L’histoire et la société, la littérature francophone, la BD ou la chanson, le cinéma et le sport voisinent ainsi avec des essais sur Bruxelles, l’Art Nouveau, la Nouvelle Musique, la Gastronomie ou la Théorie de la relativité. Comme avec des portraits : ceux de Juste Lipse, Maurice Maeterlinck ou Girolamo Santocono.
Un Album où le lecteur trouvera des surprises. Qui se souvient par exemple que des textes occupant dans l’histoire de la littérature française un statut fondateur, comme La Cantilène de Sainte Eulalie ou Aucassin et Nicolette, ont été rédigés l’un dans la partie du Hainaut devenue française seulement après la conquête de Louis XIV, et l’autre aux confins de cette région ? Que des physiciens belges (Théophile de Donder en particulier) ont joué un rôle essentiel dans le développement et la diffusion de la théorie de la relativité ou de celle du Big Bang ? Que le Belge Robertson fut l’inventeur du « phantascope », le précurseur du cinéma ? Qu’une Belge fut au nombre des participantes aux jeux Olympiques la première fois que la natation féminine y fut admise ?
Née à l’occasion de la création d’une bibliothèque belge offerte par les Archives & Musée de la littérature de Bruxelles à l’Université italienne de Salerne, cette mosaïque d’études a été composée par des chercheurs de cette Université spécialistes dans différentes disciplines et se termine par un entretien télévisé sur le rôle européen de la Belgique, siège du Conseil de l’Europe.
La Belgique : une histoire et un espace culturel dont on ne dira jamais assez la singularité !

Prices

Show Summary Details
Restricted access

L’art sauvera le monde (Fiodor Dostoïevski)

Extract

L’art sauvera le monde Fiodor Dostoïevski Félix Roulin et Jean-Pierre Verheggen, Il changera (1989), miroir en fonte et pierre bleue, 179 x 69 x 35 cm. Coll. Félix Roulin, Biesmerée (Namur) – Doc. AML, Les Irréguliers du langage 93 Mécènes italiens, œuvres flamandes Réception des peintres des anciens Pays-Bas en Italie Donato SALVATORE À l’époque moderne, il y a toujours eu un grand nombre d’entre- lacements conjoncturels, de relations, d’interférences et de condition- nements réciproques entre l’art italien et la production artistique des territoires qui composent la Belgique actuelle. Que l’on pense à l’appel- lation italienne des tapisseries (« gli arazzi »). Elle vient de la ville d’Arras, un des points d’origine des arts de la lice, avec Tournai, que la France arrachera aux Pays-Bas au XVIIe siècle. Historiquement quali- fiés de flamands, puisque le mot Flandres était un des noms d’usage des anciens Pays-Bas (du fait que le port où accostaient les étrangers, Bruges, était situé dans le comté de Flandre), ces artistes dont la produc- tion recouvre, au moins jusqu’à l’indépendance politique des Provinces- Unies établie à Utrecht le 23 janvier 1579, la création artistique d’une grande partie du territoire hollandais, mais aussi de Bruxelles, de la partie wallonne de la Belgique et des territoires de la France du Nord. Ces échanges et ces interférences ont sollicité l’attention critique de maints chercheurs, parmi lesquels il faut au moins mentionner Liana Castelfranchi Vegas, Fiorella Sricchia Santoro (surtout pour le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.