Show Less

Esquisses d’une Europe nouvelle

L’européisme dans la Belgique de l’entre-deux-guerres (1919-1939)

Series:

Geneviève Duchenne

Alors que ce n’est qu’à partir des années 1950 que le projet européen se traduit dans les institutions et dans les politiques, l’idée européenne, suscite déjà, et ce, dès l’entre-deux-guerres, de multiples initiatives.
Cet ouvrage issu d’une thèse de doctorat, souhaite apporter une contribution originale à la connaissance des courants européistes qui fleurirent dans la Belgique des années 1920 et 1930.
Fondé sur l’exploitation de sources multiples et inédites, il révèle la richesse insoupçonnée des projets et des mouvements engendrés dans le contexte de l’Europe de Versailles. Invitant à découvrir l’Europe telle que la conçurent la génération de la guerre et celle de la crise à travers leurs cadres mentaux, chronologiques et géographiques, cette étude met en lumière le rôle des cercles, des milieux ainsi que des moments-clés.
Elle place enfin l’accent sur les lieux qui de Genève à Vienne et Paris, puis de Bruxelles à Berlin, incarnent l’européisme de l’époque.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE V. L’Union Jeune Europe et la dérive de l’idée d’Europe unie (1932-1940) 383

Extract

CHAPITRE V L’Union Jeune Europe et la dérive de l’idée d’Europe unie (1932-1940) I. L’Union Jeune Europe, le Salon Didier et les Éditions de la Toison d’Or : une « terra cognita » L’histoire de l’Union Jeune Europe (UJE) est relativement bien connue. Deux historiens, l’un Suisse et l’autre Belge, en ont retracé la naissance et l’évolution en Suisse et son déploiement, notamment en Belgique1. Par ailleurs, le salon des époux Lucienne et Édouard Didier (1936-1940) – ultime vestige du mouvement à Bruxelles – a été évoqué à plusieurs reprises, tant dans les « mémoires » de contemporains2 que dans 1 L. Jílek, « L’esprit européen en Suisse de 1860 à 1940 », in Cahiers d’histoire con- temporaine, 1990, vol. XIII, 104 p. ; Le mémoire de licence en histoire de X. Dehan – « Jeune Europe : des États-Unis d’Europe à l’Europe allemande 1930-1940 », Univer- sité catholique de Louvain, 1994 – a fait l’objet de deux articles : « Jeune Europe : Des États-Unis d’Europe à l’Europe allemande (1930-1940) », in M. Dumoulin (dir.), Penser l’Europe à l’aube des années 1930. Quelques contributions belges, Louvain-la- Neuve – Bruxelles, Bureau de Recueil – Éditions Nauwelaerts, 1995, pp. 178-179 (Université de Louvain. Recueil de Travaux d’histoire et de philologie, 6e série, fasci- cule 50) ; « Jeune Europe, le salon Didier et les Éditions de la Toison d’Or (1933- 1945) », in Cahiers du Centre de recherches et d’études historiques de la Seconde Guerre mondiale, n° 17, décembre 1996, pp. 203-236. Voir également le mémoire en histoire de K. Meganck, « Denken over Europa in het interbellum. ‘Paneuropa’...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.