Show Less

La République démocratique allemande

Histoire d’un État rayé de la carte du monde

Chantal Metzger

La République démocratique allemande n’a eu qu’une brève existence de 1949 à 1990. Ces 41 années permettent aux historiens d’étudier d’un seul tenant la naissance, la vie et la mort d’un État.
Créée le 7 octobre 1949, la RDA est la réponse de l’Union soviétique à la création de la République fédérale par les Occidentaux, en mai de la même année. Considéré comme la vitrine du socialisme, voire même comme la 12 e puissance économique mondiale, ce pays était en fait miné de l’intérieur par un régime rigide qui n’a pas su s’adapter à l’évolution qui se produisait dans les pays voisins du bloc soviétique. Sa population, lasse de la dureté du régime, du manque de liberté et des difficultés quotidiennes, s’est finalement révoltée. L’ouverture du mur, le 9 novembre 1989, marque la fin de la Guerre froide qui avait présidé à la naissance de cet État. L’État-SED était au bord de la faillite, il était impossible de le redresser. Le peuple est-allemand a voulu, dans sa majorité, la réunification et la RDA a ainsi été rayée matériellement de la carte du monde.
Cet ouvrage tient compte des recherches les plus récentes en histoire. Elles ont été rendues possibles grâce à l’ouverture rapide des archives allemandes, de celles des pays du bloc soviétique et de celles des pays occidentaux impliqués dans l’histoire de l’Allemagne.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

SIXIÈME PARTIE - LA WENDE ET LA RÉUNIFICATION

Extract

SIXIÈME PARTIE LA WENDE ET LA RÉUNIFICATION Selon la plupart des historiens504 l’écroulement de la RDA fut une réelle surprise. T.G. Ash505 a employé un néologisme en parlant de « réfolution » pour expliquer ce qui fut plus un « tournant » qu’une révolution506. La rigidité du système, le refus des dirigeants de procéder aux indispensables changements d’orientation, la comparaison avec l’évolution des autres pays du bloc socialiste et l’influence des médias occidentaux permettent de comprendre en partie la Wende. Les Alle- mands de l’Est ne supportent plus la répression, le manque de liberté, la censure et les queues devant les magasins, ils sont las mais aussi lassés. Les élections municipales de mai 1989 cristallisent tous les mécon- tentements et l’ouverture du rideau de fer en Hongrie va accélérer la chute du régime. Comme dans les années 1950 mais dans un tout autre contexte, les Allemands de l’Est « votent avec les pieds ». Certains d’entre eux refusent cependant cette alternative et espèrent encore modi- fier le régime de l’intérieur. Mais il est bien tard. 504 Konrad H. Jarausch, Martin Sabrow (Hg.), Weg in den Untergang. Der innere Zerfall der DDR, Göttingen, Vandenhoeck & Rupprecht, 1999. 505 Timothy G. Ash, Im Namen Europas. Deutschland und der geteilten Kontinent, Frankfurt am Main, Fischer, 1999. 506 L’expression « tournant » (Wende) fut utilisée pour la première fois par Egon Krenz. 263 CHAPITRE I Une population lassée...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.