Show Less

La République démocratique allemande

Histoire d’un État rayé de la carte du monde

Chantal Metzger

La République démocratique allemande n’a eu qu’une brève existence de 1949 à 1990. Ces 41 années permettent aux historiens d’étudier d’un seul tenant la naissance, la vie et la mort d’un État.
Créée le 7 octobre 1949, la RDA est la réponse de l’Union soviétique à la création de la République fédérale par les Occidentaux, en mai de la même année. Considéré comme la vitrine du socialisme, voire même comme la 12 e puissance économique mondiale, ce pays était en fait miné de l’intérieur par un régime rigide qui n’a pas su s’adapter à l’évolution qui se produisait dans les pays voisins du bloc soviétique. Sa population, lasse de la dureté du régime, du manque de liberté et des difficultés quotidiennes, s’est finalement révoltée. L’ouverture du mur, le 9 novembre 1989, marque la fin de la Guerre froide qui avait présidé à la naissance de cet État. L’État-SED était au bord de la faillite, il était impossible de le redresser. Le peuple est-allemand a voulu, dans sa majorité, la réunification et la RDA a ainsi été rayée matériellement de la carte du monde.
Cet ouvrage tient compte des recherches les plus récentes en histoire. Elles ont été rendues possibles grâce à l’ouverture rapide des archives allemandes, de celles des pays du bloc soviétique et de celles des pays occidentaux impliqués dans l’histoire de l’Allemagne.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Bibliographie 353

Extract

353 Bibliographie – Arp Agnès, Leo Annette (Hg.), Mein Land verschwandt so schnell…16. Lebensgeschichten und die Wende 1989/1990, Bonn, Bundeszentrale für politische Bildung, 2009. – Ash Timothy G., Im Namen Europas. Deutschland und der geteilten Konti- nent, Frankfurt am Main, Fischer, 1999, 855 p. – Attali Jacques, Verbatim, vol. 3, 1988-1991, Paris, Fayard, 1995. – Badia Gilbert « Les échanges culturels entre la France et la République Démocratique Allemande », in Allemagne d’Aujourdhui, octobre-décembre 1988. – Badia Gilbert, « Une question controversée : la fusion du SPD et du KPD en 1946 », in Revue d’Allemagne, janvier-mars 2000. – Badstübner Rolf et Loth Wilfried (Hg.), Wilhelm Pieck – Aufszeichnungen zur Deutschlandpolitik 1945-1953, Berlin, Akademie Verlag, 1994. – Bairoch Paul, Victoires et déboires. Histoire économique et sociale du monde, du XVIe siècle à nos jours, t. 2, Paris, 1997, p. 312-313. – Batel Loïc, « Les Églises évangéliques et l’État est-allemand, 1961-1989 », in Vingtième siècle, 66 ; avril-juin 2000, p. 25-36. – Batel Loïc, « RDA 1968 : l’obsession du repli identitaire », in Revue d’Allemagne, avril-juin 2003, p. 237 et suiv. – Batel Loïc, Albrecht Schönherr, de l’Église confessante à l’Église dans le socialisme, Thèse soutenue à l’université de Paris I, 1998. – Bauer Babett, Kontrolle und Repression : Individuelle Erfahrungen in der DDR (1971-1989). Historische Studie und Methodologischer Beitrag zur Oral History, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2006. – Baumann Wolf-Rüdiger, Eschenhagen Wieland, Judt Matthias, Paesler Reinhard (Hg.), Die Fischer Chronik Deutschland, 49-99, Ereignisse, Personen, Daten, Frankfurt am Main, Fischer Taschenbuch Verlag, 1999. – Baus Ralph...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.