Show Less

Dompter le dragon nucléaire ?

Réalités, fantasmes et émotions dans la culture populaire

Series:

Alain Michel

Technologie qui a créé les armes les plus terrifiantes mais contribue à satisfaire les besoins énergétiques, le nucléaire engendre passions et craintes. Ce livre raconte un siècle de créations enthousiasmantes pour les uns, insupportables pour d’autres, les combats politiques, les grandes manifestations d’opposition et les œuvres de fiction qu’elle a suscités. On y retrouve entre autres les applications délirantes qui ont suivi la découverte du radium, l’opération sans pareille que fut le développement secret de la bombe atomique, l’enthousiasme des constructeurs des premières centrales nucléaires, les manifestations d’opposition parfois festives parfois dangereuses, les tragiques accidents de Three Mile Island, Tchernobyl et Fukushima. On y rencontre aussi les nombreux romans et films que cette épopée engendra : de H.G. Wells aux Simpson, du Syndrome chinois aux James Bond, les auteurs se sont parfois souciés de vérité mais ils ont surtout voulu, en reflétant les anxiétés de la société, créer des histoires captivantes.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 1. La puissance des émotions

Extract

13 CHAPITRE 1 La puissance des émotions « L’énergie nucléaire est un paradoxe de danger et de salut : comment est-il possible que cette source d’énergie renouvelable dont notre société a telle- ment besoin est celle que nous sommes le plus effrayés d’utiliser ? »1 Où il est dit pourquoi comme ingénieur, après avoir consacré ma vie profes- sionnelle à la recherche dans le domaine de l’énergie, en particulier nu- cléaire, j’ai été tenté de comprendre pourquoi celle-ci suscitait tant d’émo- tions et souvent de manifestations d’opposition. J’ai voulu comprendre son image dans des centaines de romans et des dizaines de films basés sur ces peurs. 1.1 Le dragon, symbole mythique En quoi le dragon peut-il symboliser l’énergie nucléaire ? Lorsqu’au cours du projet Manhattan pendant la guerre, les scientifiques appro- chaient de la criticité lors de mesures préparatoires des premières bombes atomiques, ils avaient baptisé ces travaux « the Dragon experi- ment ». Les chercheurs aimaient dire qu’ils chatouillaient la queue du dragon (P.1). Par la suite, la communauté nucléaire a gardé un goût particulier pour la mythologie et les personnages mythiques : le réacteur Dragon en Angleterre, les circuits de traitement de déchets Fafnir en Allemagne ou le réacteur Phénix en France, sont quelques exemples frappants. Aux origines, certains réacteurs de puissance ont été construits au fond de profondes cavités artificielles comme fut le cas à Chooz (France) ou à Lucens (Suisse). Cela renforce l’image...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.