Show Less

Les fonctions grammaticales

Histoire, théories, pratiques

Series:

Edited By Aboubakar Ouattara

La littérature grammaticale et linguistique répertorie diverses fonctions : sujet, complément d’objet, complément de circonstance, complément d’agent, apposition, apostrophe, attribut, épithète, etc. Combien de fonctions est-il utile de considérer ? Peut-on en construire le système d’ensemble ? Si oui, sur la base de quels critères explicites, explicatifs et cohérents ? Doit-on appliquer le rasoir d’Occam à l’inventaire des fonctions ? Comment, historiquement, les systèmes, s’ils existent, se sont-ils progressivement mis en place ? Quelle est l’étendue du registre terminologique de chaque fonction ou de chaque famille de fonctions ? Quelle est l’étendue du champ d’application couvert par telle fonction ou telle famille de fonctions ? Quelles sont les applications privilégiées de chaque fonction, de chaque famille de fonctions dans des domaines comme la grammaire de phrase, la grammaire de l’énoncé, la grammaire de texte, la linguistique de corpus, les traitements automatiques, l’enseignement/apprentissage du français et la recherche en linguistique théorique française ?
Ce sont là autant de questions et bien d’autres que ce livre affronte et discute dans un esprit attentif à l’histoire des fonctions grammaticales, à la pluralité des approches théoriques et des pratiques ; une posture épistémologique qui en fait un livre de contributions soucieux d’apporter des réponses innovantes et stimulantes.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

TROISIÈME PARTIE : FONCTIONS GRAMMATICALES, FORMALISMES LOGIQUES ET GRAMMAIRE VALENCIELLE

Extract

TROISIÈME PARTIE FONCTIONS GRAMMATICALES, FORMALISMES LOGIQUES ET GRAMMAIRE VALENCIELLE 135 Les fonctions du langage et les types fonctionnels Jean-Pierre DESCLÉS LaLIC-STIH, Université de Paris-Sorbonne Divers usages du terme « fonction » apparaissent en linguistique. Nous rencontrons, en effet, les fonctions syntaxiques (des syntagmes nominaux et verbaux), les fonctions actancielles, les fonctions discur- sives (thème/rhème, focus, liens anaphoriques, premier plan/arrière- plan, etc.). Aussi, la notion même de fonction dans le domaine de la linguistique n’est-elle pas toujours un concept univoque. Certaines fonctions établissent des relations verticales ou interprétatives entre deux niveaux de description, en particulier, entre d’un côté, un espace des formes et d’un autre côté, un espace des significations interpréta- tives associées ; ainsi, telle unité linguistique particulière encode telle fonction sémantique : par exemple, un cas morphologique peut servir à exprimer une fonction sémantique casuelle particulière (un rôle d’agent, de patient, de destinataire, d’instrument, d’orientation vers un lieu, etc.) ou encore, tel temps grammatical (tense) est le marqueur morphologique d’une relation temporelle et, éventuellement, d’une valeur aspectuelle… D’autres fonctions établissent, par ailleurs, des relations de connexion horizontales ou syntagmatiques entre des unités d’un même niveau ; par exemple, les relations de dépendance chez Lucien Tesnière (1966) ou chez Igor Mel’čuk (1987) ou encore celles d’incidence de Gustave Guillaume (1964) sont des exemples de connexions entre unités d’un même niveau de description… La distinction entre « catégorie » (« ap- partenir à une catégorie ») et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.