Show Less

L’espace public européen en question / Questioning the European Public Sphere

Histoire et méthodologie / An historical and methodological approach

Series:

Edited By Corinne Doria and Gérard Raulet

Au cours des soixante dernières années, l’Europe s’est construite comme espace politique, juridique et économique. Mais ce processus n’a pas été accompagné par la construction d’un espace public européen, en dépit de la volonté de ses pères fondateurs, qui voulaient créer en Europe un espace culturel commun, reconnu comme tel par ses citoyens. À l’heure actuelle où, à travers internet et les réseaux sociaux, l’espace public européen est en train de se reconfigurer, le moment est venu d’une réflexion globale – à la fois historique et méthodologique – sur cet espace. Quand un espace public européen est-il apparu pour la première fois dans l’histoire ? Quels ont été les institutions, les événements, les évolutions qui, à partir du Moyen Âge, ont permis de concevoir et de percevoir l’Europe comme un espace commun – un espace public ? Comment, et par qui, a été occupé l’espace public en Europe aux différents moments de l’histoire ? Dans quelle mesure les découvertes géographiques et la rencontre avec d’autres cultures ont-elles renforcé la perception de l’Europe en tant qu’espace commun et public ? Comment l’espace public européen va-t-il se configurer dans l’avenir ? Le présent ouvrage rassemble les contributions de spécialistes (historiens, philosophes, historiens du droit, sociologues) au Labex EHNE, Écrire une Histoire Nouvelle de l’Europe.
Over the last sixty years, Europe has been built as a political, legal and economic space. Nevertheless, this process has not been accompanied by the construction of a European public sphere, despite the will of its founders, who wanted to create a European cultural area, recognized as such by its citizens. Now that, through the internet and social networks, the European public space is in the process of reconfiguring, it is time for a comprehensive reflection – both historical and methodological – on this space. When did a European public space appear for the first time in history? What were the institutions, events, developments from the Middle Ages, helped design and perceive Europe as a common sphere – a public space? How, and by whom, was occupied public space in Europe at different times in history? How geographical discoveries and encounters with other cultures have they strengthened the perception of Europe as a common and public? How will the European public space be set in the future? This book gathers essays from specialists (historians, philosophers, legal historians, sociologists) at Labex EHNE, Écrire une Histoire Nouvelle de l’Europe.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Comment appréhender l’espace public européen ? (Corinne Doria et Gérard Raulet)

Extract

9Comment appréhender l’espace public européen ? Corinne Doria Université Paris I – Panthéon-Sorbonne Gérard Raulet Université Paris-Sorbonne L’existence d’un espace public européen est considérée comme centrale dans le processus de la construction européenne. La volonté de constituer une Europe qui ne se limite pas à sa dimension politique, juridique et économique, faisait partie intégrante du projet des pères fondateurs, qui voulaient créer en Europe un espace culturel commun, reconnu comme tel par ses citoyens. Certes, le Traité de Maastricht a rappelé à la fois la vocation de l’Union à permettre « l’épanouissement des cultures des États » et insisté sur leur « héritage culturel commun ». En 2001, lors de la préparation du Livre blanc sur la gouvernance, la Commission européenne a même mis en place un groupe de travail sur l’« Espace public européen ». Néanmoins, au cours des soixante dernières années, l’Europe s’est pour l’essentiel construite comme espace politique, juridique et économique. Espace potentiel, car incomplet à l’heure actuelle – ce serait l’une des raisons du déficit démocratique de l’Europe1 –, l’espace public serait pourtant est en train de se constituer. On en donne pour preuves des indicateurs de natures très diverses, tels que les symboles de l’Europe (le drapeau européen, l’Hymne à la Joie adopté comme hymne européen), la monnaie unique, la libre circulation des personnes et des biens sur le territoire européen, les programmes de coopération culturelle, la place croissante occupée par...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.