Show Less
Restricted access

Mission en retour, réciproque et interculturelle

Étude sur la présence chrétienne africaine en Belgique

Series:

Mupeke (Paul) Dibudi Way-Way

Cet ouvrage étudie la contribution de la diaspora chrétienne africaine en Europe, à travers la présence des Églises et des pasteurs, à la mission de l’Église chrétienne au XXI e siècle. En d’autres termes, celui qui avait reçu la mission hier devient missionnaire envers celui qui jadis fut son « Évangélisateur ».
Il s’agit du grand thème que plusieurs africanistes occidentaux appellent : Mission en retour, mission réciproque ! Se penchant sur ce nouveau phénomène religieux encore peu étudié, l’auteur aborde ici une réflexion théologique principalement missiologique pouvant inspirer des initiatives concrètes en faveur du dialogue interculturel.
Si jusqu’à présent, l’Église en Afrique est classée du côté de celles qui ont reçu et bénéficient des entreprises missionnaires, le temps est venu pour le christianisme africain, écrivait John Mbiti, d’aller au-delà des mers et d’apporter en retour une présence chrétienne aux pays, aux valeurs et aux mouvements d’idées en Europe, en Amérique et en Asie.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 1. L’Europe, de l’émigration à l’immigration

Extract

| 25 →

CHAPITRE 1

L’Europe, de l’émigration à l’immigration

A. Aperçu historique des flux migratoires1

1. La migration en Europe et dans le monde : généralités

« Les mouvements migratoires, écrivait Marco Martiniello2, sont sans aucun doute une dimension majeure du 21e siècle européen et mondial ». Vu la complexité et l’abondance des données que représente ce sujet, je me limiterai, dans ce chapitre, principalement à l’Europe occidentale.

L’intérêt central de ce phénomène pour la présente réflexion justifie que j’en présente, à grands traits, les tenants et les aboutissants. Émigrer, c’est-à-dire adopter temporairement ou définitivement un pays et un climat nouveaux, n’est pas le propre de l’espèce humaine : depuis toujours, certaines espèces animales rythment leur vie selon les saisons, à la recherche d’un abri et de nourriture3.

Néanmoins, de tous les courants migratoires, celui des humains, avec toutes ses conséquences politiques, économiques et morales, apparaît comme le plus important, le plus complexe et le plus original.

À partir des années 1980, le phénomène migratoire a été à la une de l’agenda politique de différentes régions du monde. Cette politisation des migrations s’est traduite par une surdramatisation, et parfois par une surmédiatisation des problèmes liés aux flux migratoires. La présence de populations immigrées est en effet perçue comme une source d’ins...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.