Show Less
Restricted access

La traversée électrique des Pyrénées

Histoire de l’interconnexion entre la France et l’Espagne

Series:

Renan Viguié

Cet ouvrage retrace l’histoire de l’interconnexion entre la France et l’Espagne de l’entre-deux-guerres à nos jours. Pour la première fois, le passage du courant à travers une frontière fait l’objet d’un travail sur la longue durée, à la fois minutieux et synthétique.
À partir des archives EDF, des rapports techniques ou encore de la presse locale, l’auteur questionne l’évolution des représentations, partagées entre une mystique de l’interconnexion et la montée en puissance d’oppositions cherchant à promouvoir un autre modèle de développement régional, des modes de production de l’électricité différents et de nouveaux processus de décision.
En mettant au jour une trajectoire qui est loin d’être linéaire, où la connexion entre les réseaux n’est donc ni une évidence, ni une fatalité, et encore moins le résultat d’un processus logique et naturel, il pose un jalon important dans l’histoire contestée de la construction électrique de l’Europe.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 1. Tentative de portrait des Pyrénées

Extract

← 24 | 25 → CHAPITRE 1

En épluchant les archives de l’UPEPO, d’EDF, de RTE, les revues de presse et autres dossiers issus des débats publics, nous avons longtemps été obnubilé par les documents sur les lignes, sur les flux d’énergie, sur les projets, les réussites et les échecs. L’imposante masse pyrénéenne ne nous est d’abord apparue que comme un cadre alors qu’elle est probablement au centre de cette histoire, par sa présence physique, sa force identitaire, sa frontière, son paysage, son potentiel hydroélectrique, son relief difficile à franchir, ses vallées accueillantes pour les aménageurs ou encore ses habitants attachés à un certain développement et défenseurs de leur environnement. Pourtant l’illustre Fernand Braudel avait ouvert la voie et montré à des générations d’historiens que le cadre géographique pouvait être à lui seul le personnage principal : « malheur à l’historien qui pense (…) que la Méditerranée est un personnage à ne pas définir, car défini depuis longtemps, clair, reconnaissable immédiatement »1. Il ne restait plus qu’à modestement remplacer la mer intérieure par la chaîne pyrénéenne.

L’identité pyrénéenne est complexe. Elle est faite de géographie et d’histoire, s’appuie sur des représentations et des cultures fortes. Elle est aussi faite des multiples usages composés par les populations, locales ou non, dans leurs permanences et leurs évolutions. Malgré des tentatives de définitions arbitraires par les États, elle reste encore...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.