Show Less
Restricted access

La traversée électrique des Pyrénées

Histoire de l’interconnexion entre la France et l’Espagne

Series:

Renan Viguié

Cet ouvrage retrace l’histoire de l’interconnexion entre la France et l’Espagne de l’entre-deux-guerres à nos jours. Pour la première fois, le passage du courant à travers une frontière fait l’objet d’un travail sur la longue durée, à la fois minutieux et synthétique.
À partir des archives EDF, des rapports techniques ou encore de la presse locale, l’auteur questionne l’évolution des représentations, partagées entre une mystique de l’interconnexion et la montée en puissance d’oppositions cherchant à promouvoir un autre modèle de développement régional, des modes de production de l’électricité différents et de nouveaux processus de décision.
En mettant au jour une trajectoire qui est loin d’être linéaire, où la connexion entre les réseaux n’est donc ni une évidence, ni une fatalité, et encore moins le résultat d’un processus logique et naturel, il pose un jalon important dans l’histoire contestée de la construction électrique de l’Europe.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2. La place de l’Espagne dans une Europe électrique en construction

Extract

← 42 | 43 → CHAPITRE 2

Si le premier chapitre unifiait, le second semble séparer. Malgré le trait d’union pyrénéen, les situations électriques des deux pays ont beaucoup de mal à se rejoindre. Alors que les Français sont au centre des grandes organisations électriques transnationales, les Espagnols regardent de loin se construire l’Europe de l’électricité. Tandis que le réseau français déploie ses lignes au travers des frontières suisse, allemande, belge ou italienne, les nombreux projets de liaisons pyrénéennes qui apparaissent dans les années 1920 et 1930 n’aboutissent pas. L’Espagne se rapproche de la France et de l’Europe de l’électricité car la communauté électrotechnicienne européenne se montre très intéressée par le potentiel hydroélectrique des Pyrénées espagnoles, mais l’interconnexion en reste aux études théoriques.

L’Espagne est à la fois « l’extrémité de l’Europe et de la Méditerranée où le cap sacré (Sagres) marqua longtemps le début redoutable des espaces inconnus »1 et une péninsule donc « un tremplin pour s’élancer vers le large »2. Elle est une marge et un lien, différente de l’Europe et un avant-goût de l’Afrique. C’est ainsi qu’elle est décrite dans un récit de course dans le massif du Mont-Perdu en 1874 : « au Nord, en effet, tout est neige, glaces ou roches abruptes. Au Sud, on aperçoit tout d’un coup un horizon rougeâtre, enflammé de soleil, avec...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.