Show Less
Restricted access

Les Amériques au fil du devenir

Écritures de l’altérité, frontières mouvantes

Series:

Edited By Fatiha Idmhand, Cécile Braillon-Chantraine, Ada Savin and Hélène Aji

Il n’est pas si courant de réunir des spécialistes de différentes cultures et littératures des Amériques plutôt habitués à se retrouver dans des manifestations distinctes, selon leur champ de spécialisation et en fonction des langues ou civilisations étudiées, des classements par époques ou courants, tant dans le domaine des littératures que dans celui des autres expressions artistiques.
Interroger ainsi ce qu’on pourrait appeler « les littératures des Amériques » comme ensemble soumis conjointement aux regards critiques de spécialistes des Nords et des Suds américains ne va donc pas de soi et n’est pas chose commune dans le domaine de la recherche en sciences humaines. Les travaux réunis dans cet ouvrage veulent nous situer au cœur de la bibliothèque évoquée par Jorge Luis Borges dans ses Ficciones, dans l’Univers du Multiple dans l’Un, dans la grande archive de la littérature, pour la comprendre autrement, dans sa complexité et ses mouvements.
Show Summary Details
Restricted access

Béances narratives et roman contemporain : Melville et les mers du sud américaines dans la fiction de Tomás de Mattos

Extract



Beatriz VEGH

Universidad de la República

Mientras mis ojos devanaban el texto inglés, mi memoria me hacía oír un castellano aparaguayado, pronunciado casi a la perfección, pero cuyas frases se hilvanaban con un agradabilísimo dejo francés.

Tomás de Mattos, La fragata de las máscaras

Lorsqu’en 1996 l’écrivain uruguayen Tomás de Mattos publie la première version de son roman La fragata de las máscaras1, il est en train de revendiquer cette ancienne pratique du lecteur menant à la reconfiguration d’un texte lu, dans son cas, la nouvelle Benito Cereno de Melville, publiée en 18552. Une reconfiguration qu’il entend dans le sens que donne Paul Ricœur à cette notion dans ses études sur le récit, et qui serait marquée dans ce roman par la présence des mers du sud américaines rendues textuelles tant par la filiation de son auteur que par les dispositifs du récit lui-même.

On voudrait surtout signaler ici dans La Frégate des masques certains traits qui répondent à la caractérisation d’un roman contemporain tout à la fois réaliste et répondant à des stratégies de composition postmodernes dans un espace-temps élargi, transitionnel et mobile. Ainsi conçu et construit, La Frégate des masques se propose à la lecture comme un roman dont les élargissements par rapport à la fiction melvillienne de départ permettraient de le lire...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.